Planète

Le lac Paladru et les légendes d'Ars

Dossier - Tourisme en Isère et légendes anciennes
DossierClassé sous :géographie , Moyen Âge , isère

-

L’Isère est un département contrasté avec ses Terres Froides, le plateau calcaire de l'Isle Crémieu, la vallée du Rhône, le massif de la Chartreuse… partons pour une promenade dans ce pays de légendes.

  
DossiersTourisme en Isère et légendes anciennes
 

Le lac de Paladru est naturel, glaciaire, il est dû à un surcreusement par le glacier du Rhône sur un dépôt Miocène calcaire. Lors du retrait des glaces, la moraine du Guillermet a formé le lac. 

Le lac de Paladru. © CORLIN, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

Quelques chiffres à propos du lac :

  • Superficie du lac : 3,9 km² ;
  • Altitude : 492 m ;
  • Profondeur : 35 m ; 
  • Bassin versant : 10 km² ;
  • Propriétaire : Société civile du lac de Paladru fondée le 24 juin 1874.

Pierre Beau Soleil (6 m sur 4,50 m et haut de 2 m) est un bloc erratique. Y entrent :

  • le Courbon du côté de Montferrat ;
  • le Chantabot (ou Surand) ;
  • des sources sous-lacustres. 

La Fure ( furieuse !) en sort et se jette dans l'Isère à Tullins.

Lac de Paladru © MFD - Licence de documentation libre GNU, version 1.2

Le site est occupé au néolithique, pendant la période gallo-romaine, puis il fait partie du comté de Sermorens rattaché à la Lotharingie, puis au royaume de Provence. C'est au cours du XIème siècle qu'un essor entraîna une colonisation des rives du lac. Sites abandonnés vers 1035, années qualifiées par Raoul le Glabre, moine à Cluny comme catastrophiquement pluvieuses. Il y eut d'ailleurs en Europe de graves famines dans ces années-là, en particulier en 1033 et en 1035. A Paris, la famine dure et se double d'une épidémie.

Marais de la Véronnière

Le marais de la Véronnière (sur la commune de Montferrat) au nord du lac est classé zone naturelle protégée. Les roselières sont également protégées (150 ha), un arrêté préfectoral interdit toute pénétration et destruction des roseaux.  Il y a de nombreux oiseaux dans ces milieux : hérons, grèbes, locustelles, rousserolles, bruants, cincles, bécassines, martins-pêcheurs, canards, sarcelles, macreuses, foulques, cygnes etc. Et beaucoup de faune aquatique : brochets, carpes, perches, tanches, ombres, truites, corégones, gardons, ablettes, écrevisses...