Planète

Lacs glaciaires ! Märjelesee Glacier d'Aletsch

Dossier - L'évolution inquiétante des glaciers alpins
DossierClassé sous :climatologie , Suisse , fribourg

-

Ce dossier réalisé par les Instituts de Géographie des Universités de Fribourg et de Zurich vous informera de l'évolution et des changements intervenus ces dernières décennies dans l'environnement glaciaire alpin.

  
DossiersL'évolution inquiétante des glaciers alpins
 

Les glaciers sont à l'origine de la formation de nombreux lacs. A l'intérieur ou à l'extérieur de moraines, en bordure immédiate de la langue glaciaire ou souvent sur la surface même du glacier, ces lacs ont des dimensions fort variables dans le temps. Leur existence est souvent éphémère. Ces lacs sont parfois soumis à des vidanges brutales pouvant provoquer des dégâts le long des rivières à l'aval du glacier.

Le glacier Aletsch, le plus grand des Alpes. © Jo Simon, CC BY 2.0

Accès : Environ deux heures de marche depuis le sommet des installations de Fiesch ou de Bettmeralp.

Le vallon du Märjela est barré par l'imposant glacier d'Aletsch vers 2300 m d'altitude. Les eaux qui s'écoulent dans le vallon s'accumulent devant le glacier formant un lac qui atteignait jusqu'à un kilomètre de longueur durant le Petit Age Glaciaire (jusque vers 1870). La photo ci-dessous, datant probablement des années 1920, nous montre encore un lac aux dimensions importantes. Le trait bleu indique la hauteur maximale atteinte par le lac avant le début du XXème siècle.

Vers 1920 (Ed. J. Gabrell) - Tous droits de reproduction interdit

A la même époque, en s'approchant du lac...Comme c'est le cas pour la plupart des lacs barrés par un glacier, tôt ou tard, les eaux se fraient un passage dans ou sous la glace. Le lac se vide alors brusquement..

Vers 1925 H. Schmithals (1930). Die Alpen Photo : J. Gaberell - Tous droits de reproduction interdit

L'histoire ne dit pas si ces baigneurs ont été surpris par une vidange du Märjelesee. Toujours est-il qu'au moment de leur visite, le lac est vide. Quelques gouilles subsistent dans les dépessions du terrain et les icebergs qui flottaient à la surface du lac jonchent le terrain à l'écart du glacier.

1932 Photos G. Nicollier - Tous droits de reproduction interdit

Soixante ans plus tard, la surface du glacier s'est abaissée d'une cinquantaine de mètres. Seuls subsistent les petites étendues d'eau dans les dépressions du terrain (il est probable que le petit lac présent sur les photos de 1932 et 2000 soit le même !), alors que plus bas, près du glacier, un lac continue de se former et de se vidanger de temps à autre, mais ses dimensions sont infimes comparées à ce qu'elles furent autrefois.

2000 Photos : H. Van Zutphen - Specy's travel pictures- Tous droits de reproduction interdit