Depuis le début du 19ème siècle, époque à laquelle les forêts françaises ne couvraient plus que 9 millions d'hectares, les zones boisées n'ont cessé de progresser pour atteindre actuellement 15 millions d'hectares (27,1% du territoire) c'est-à-dire une surface équivalente à celle des forêts de la fin du moyen âge.

Outre son intérêt économique (la forêt française produit 91 millions de m3 de boisbois par an) la forêt française présente la plus grande biodiversitébiodiversité des forêts européennes. Cette grande variété des milieux forestiers et la diversité des essences et des plantes herbacées, sont essentiellement liées aux situations climatiques très « mélangées » sur notre territoire. Ces diverses situations s'organisent schématiquement à partir des influences méditerranéennes, continentales et océanique, auxquelles se superpose le relief.

Alors, si nos forêts sont en équilibre avec le climatclimat actuel, qu'adviendra-t-il si le climat change ?

<br />Paysage méditerranéen  - &copy; Agnès Bugin

Paysage méditerranéen - © Agnès Bugin