Expert Planète

Reynald Delaloye

1970 -

Géographe

Classé sous :Terre
A mon avis, le monde scientifique a parfois, souvent peut-être, le don de s'enfermer sur lui-même et de fonctionner en vase clos. Tout effort de vulgarisation, d'ouverture et d'interaction vis-à-vis d'un public aussi large que possible doit donc être soutenu activement. Ce fut le cas de l'Opération Glaciers présentée aujourd'hui. C'est le cas également de Futura-Sciences, à qui je souhaite de pouvoir poursuivre le plus longtemps possible dans la voie initiée.
Reynald Delaloye, Géographe

Biographie

Né en 1970, je termine actuellement (fin 2003) une thèse de doctorat portant non pas sur les glaciers, mais sur le pergélisol, à savoir sur les terrains qui ne dégèlent jamais, même au plus chaud de l'été.

Dans le cadre de cette recherche, je me suis notamment intéressé aux zones marginales d'existence du pergélisol que l'on trouve dans les Alpes et dans les massifs environnants de plus basse altitude, comme le Jura par exemple. Comment détecter la présence de pergélisol ? Quels paramètres, quels processus permettent d'expliquer son existence ou son absence ?

Cette thèse est réalisée auprès de la section Géographie du Département de Géosciences de l'Université de Fribourg (en Suisse), université dans laquelle j'ai été engagé comme assistant-doctorant depuis 1998. Auparavant, j'avais déjà réalisé un travail de diplôme (ce qui doit correspondre plus ou moins à un DEA en France) auprès de la même institution, travail portant lui aussi sur le thème du pergélisol. Il s'était alors agi d'inventorier et d'analyser la répartition spatiale de glaciers rocheux (des formes particulières de la présence de pergélisol) dans une vaste région des Alpes Valaisannes.

Parmi mes activités professionnelles, j'ai notamment participé activement à la conception et mise en place d'un réseau d'observation du pergélisol dans les Alpes Suisse (dénommé PERMOS - PERmafrost MOnitoring Switzerland) (voir par exemple, en allemand,
Réseau Observation du pergélisol ou, plus court mais en français,En français

A ce titre, je suis d'ailleurs membre de la Commission Glaciologique de l'Académie Suisse des Sciences Naturelles, dont l'objectif premier est de coordonner l'observation de la variation des glaciers et du pergélisol dans les Alpes Suisses.

Alpiniste et passionné de la haute montagne à mes heures perdues, j'espère en avoir également une bonne connaissance.

À voir aussi :