Planète

Moufette rayée

DéfinitionClassé sous :zoologie , Méphitidé , carnivore
Photo d'une moufette rayée. © Diotime 1, CCA-SA 2.0 Generic license

Moufette rayée (Schreber 1776) - Mephitis mephitis

  • Ordre : Carnivora
  • Sous-ordre : Caniformia
  • Famille : Mephitidae
  • Genre : Mephitis
  • Taille : 35 à 45 cm (longueur de la queue 20 cm)
  • Poids : 1,2 à 5,5 kg
  • Longévité : 6 à 7 ans

Statut de longévité UICN : LC préoccupation mineure   

Description de la moufette rayée

Également appelée sconce, la moufette rayée possède un pelage noir, barré de part et d'autre du dos de deux bandes de poils blancs qui se rejoignent sur la partie supérieure de la tête. Un petit galon, blanc également, sépare sa face en deux. La queue est longue et épaisse. Les pattes sont munies de griffes non rétractiles. Sa taille est comparable à celle d'un grand chat.

Moufette rayée. © Kevin Collins, CCA 2.0 Generic license

Habitat de la mouffette rayée

La moufette rayée est commune en Amérique du Nord, au Canada et dans le nord du Mexique. On la trouve aussi bien en plaine qu'en moyenne montagne, en forêt ou dans les espaces découverts. Elle fréquente également les zones urbaines et n'hésite pas à installer son gîte dans une remise ou sous une véranda.

Moufette dans la neige. © Dan & Lin Dzurisin, CCA 2.0 Generic license

Comportement de la mouffette rayée

La moufette rayée est plutôt nocturne, mais on peut l'observer à l'aube et au crépuscule. Le mâle est généralement solitaire en dehors des périodes de reproduction, tandis que plusieurs femelles peuvent partager la même tanière. C'est un animal timide et craintif qui évitera la confrontation. Mais lorsque la moufette rayée se sent menacée et acculée, elle est capable de projeter sur son agresseur, et ce jusqu'à 6 mètres de distance, une sécrétion émanant de ses glandes anales. Cette substance à l'odeur nauséabonde et tenace lui a valu le surnom de bête puante au Canada. Son assaillant est cependant prévenu de l'imminence de la réplique par des sifflements et des piétinements, et a donc tout le loisir d'éviter d'être aspergé.

La mouffette rayée gîte dans un terrier sauf pendant la saison estivale et ne s'éloigne guère de sa tanière lors de la recherche de nourriture. Elle emprunte généralement le même trajet, et lorsque les petits sont assez grands pour suivre leur mère, ceux-ci trottinent en file indienne derrière elle, pour imiter son comportement. La moufette rayée n'hiverne pas. Elle est simplement moins active lors des mois d'hiver.

Moufettes devant leur tanière. © http.//www.birdphotos.com CCA 3.0 Unported license

Reproduction de la mouffette rayée

La période de reproduction a lieu à la fin de l'hiver, pendant les mois de février et de mars. La femelle donne naissance à une portée de cinq ou six petits après une gestation d'environ deux mois. Les jeunes naissent aveugles. Ils sont sevrés au bout de cinq semaines mais restent avec leur mère jusqu'à la fin du printemps ou au début de l'été. La maturité sexuelle est atteinte vers plus ou moins 10 mois.

Bébé moufette. © Oswaldo, CCA 2.0 Generic license

Régime alimentaire de la mouffette rayée

La moufette rayée se nourrit de petits rongeurs, d'insectes, d'œufs, de charognes et de fruits sauvages.

Menaces sur la mouffette rayée

La moufette rayée n'est pas classée comme espèce à protéger ou menacée. Elle est relativement commune et s'accommode de la modification de son environnement. Elle n'est pas chassée car elle rend service en éliminant de nombreux rongeurs, et à cause de sa réputation de « bête puante ».

Cela vous intéressera aussi