Photo de macaques de Tonkean. © Patrick Straub

Planète

Macaque de Tonkean

DéfinitionClassé sous :zoologie , singe , primate

Macaque de Tonkean (Meyer 1899) - Macaca tonkeana

  • Ordre : Primates
  • Famille : Cercopithecidae
  • Sous-famille : Cercopithecinae
  • Genre : Macaca
  • Taille : 0,50 à 0,65 m (longueur de la queue 0,25 à 0,70 m)
  • Poids : 7 à 18 kg
  • Longévité : 25 à 28 ans

Statut de conservation UICN : VU Vulnérable

Description du macaque de Tonkean

Le macaque de Tonkean est un singe massif et trapu, qui possède un pelage sombre, variant de brun foncé à noir sur la partie dorsale du corps, avec une zone grisée claire sur la poitrine, l'abdomen, l'intérieur des membres, les favoris et la croupe. Cette dernière présente des callosités ischiatiques davantage marquées chez la femelle qui arbore une zone périnéale rosée. La queue est réduite à sa plus simple expression. Le sommet de la tête est orné d'un toupet de poils noirs. Le museau est allongé et, chez le mâle, arbore des canines développées. Les yeux sont surmontés d'une arcade sourcilière proéminente. Il se déplace en position quadrupède.

Portrait de famille. © Patrick Straub

Habitat du macaque de Tonkean

Le macaque de Tonkean vit dans les forêts humides, primaires ou secondaires, croissant sur les terrains escarpés de l'île des Célèbes (Sulawesi), et sur quelques-unes des îles Togian dont l'archipel est baigné par le golfe de Tomini en Indonésie. On le trouve depuis le niveau de la mer jusqu'à 2.000 mètres d'altitude. 

Groupe de macaques de Tonkean in natura. © Christophe Chauvin, domaine public

Comportement du macaque de Tonkean

Le macaque de Tonkean est un primate qui vit davantage au sol que dans les arbres, mais qui se trouve à l'aise dans les deux milieux. C'est un animal grégaire et sociable qui vit en groupes de cinq à plusieurs dizaines d'individus. Au contraire d'autres espèces de macaques, celui de Tonkean est réputé relativement peu agressif envers ses congénères. Lorsqu'un conflit éclate entre deux primates de cette espèce, un troisième singe intervient en tant que médiateur pour apaiser les protagonistes. Cette démarche permet à une grande partie des chamailleries de se régler sans crise. La communication vocale, gestuelle et faciale est essentielle dans les échanges entre les membres de la troupe, de même que le toilettage.

Macaque de Tonkean. © Thomas Bresson, CC by 2.0

Reproduction du macaque de Tonkean

La reproduction a lieu toute l'année bien que l'abondance de nourriture puisse générer des pics de naissances. Après une gestation d'environ six mois, la femelle met au monde un petit unique au pelage totalement sombre et à la tête et à la face glabres et rosées. Les poils commencent à apparaître sur le sommet du crâne mais la face reste dépourvue de fourrure. Le jeune commence à arborer la face sombre de ses parents qu'au bout du sixième mois. Il reste dépendant de sa mère pendant une année complète et acquiert sa maturité sexuelle entre 3 et 5 ans selon le sexe, ainsi que selon la qualité et la quantité de nourriture disponible.

Macaque de Tonkean juvénile. © Thomas Bresson, CC by 2.0

Régime alimentaire du macaque de Tonkean

Le macaque de Tonkean se nourrit essentiellement de fruits et de baies, de noix diverses, mais également de feuilles, de tiges, de pousses et de tubercules, d'écorces, et de larves d'insectes.

Menaces sur le macaque de Tonkean 

Le macaque de Tonkean est menacé par la destruction de son habitat que les Hommes transforment en plantations de palmiers à huile et de cacaoyers. La déforestation pousse les primates à piller les cultures pour trouver de quoi s'alimenter, et il est fréquemment piégé, empoisonné ou abattu pour ces raisons. Si l'on y ajoute le fait que de nombreux jeunes sont capturés pour servir d'animaux de compagnie, on peut imaginer que la survie de l'espèce est aussi problématique que celle des sept autres espèces de macaques peuplant les Célèbes.

Parcs nationaux ou réserves où l'on peut observer des macaques de Tonkean :

  • Parc national de Lore Lindu (île des Célèbes ou Sulawesi) ;
  • Faruhumpenai Nature Reserve (île des Célèbes).
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi