Cela vous intéressera aussi

Huîtrier pie (Linnaeus 1758) - Haematopus ostralegus

  • Ordre : Charadriiformes
  • Famille : Haematopodidae
  • Genre : Haematopus
  • Taille : 40 à 45 cm (envergure 80 à 85 cm)
  • Poids : 400 à 700 g
  • Longévité : 35 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description de l’huîtrier pie

L'huîtrier pie est un oiseau limicolelimicole trapu à la tête, au cou, à la nuque et au dosdos noir. La partie supérieure des ailes est noire bordée de blanc, et la queue est sombre également. La partie ventrale est blanche. Le long becbec droit et les pattes courtes aux doigts non palméspalmés, sont rosés. Rien ne distingue le mâle de la femelle.

Huîtrier pie. © Andreas Trepte, CC by-SA 2.5

Huîtrier pie. © Andreas Trepte, CC by-SA 2.5

Habitat de l’huîtrier pie

L'huîtrier pie est présent dans l'ouest de l'Europe, sur la côte atlantique depuis l'Irlande jusqu'en Espagne et en Baltique. La majorité des populations nidifiant en France, se trouve sur les bas îlots bretons. L'oiseau fréquente les rivages non escarpés constitués de plages de galets ou de sablesable, ainsi que les prairies humides bordant le littoral. Il affectionne les étendues vaseuses des marais, baies et estuairesestuaires.

Huîtrier pie sur la grève. © DR

Huîtrier pie sur la grève. © DR 

Comportement de l’huîtrier pie

L'huîtrier pie est un migrateurmigrateur partiel dont les effectifs nordistes viennent passer la mauvaise saisonsaison sur la façade ouest atlantique, la mer du Nord et même sur la Méditerranée. C'est un oiseauoiseau sociable qui nidifie en colonies lâches. Les groupes peuvent être beaucoup plus nombreux en dehors des périodes de reproduction. Lorsqu'il vole, il peut tout aussi bien évoluer en ligne qu'en V. Ses cris retentissants sont émis dans la gamme des aigus.

Huîtrier pie en vol. © Andreas Trepte, CC by-SA 2.5
 
Huîtrier pie en vol. © Andreas Trepte, CC by-SA 2.5

Reproduction de l’huîtrier pie

L'huîtrier pie bâti un nid sommaire garni d'alguesalgues sèches et de divers matériaux. Après la parade nuptiale, du mois de mars au mois de mai, la femelle pond trois œufs qu'elle couve en alternance avec le mâle, pendant trois à quatre semaines. Les jeunes s'émancipent lorsqu'ils savent voler, soit entre 34 et 37 jours. Ils atteignent leur maturité sexuelle entre trois et cinq ans.

Poussin d'huîtrier pie. © Erik, GNU FDL Version 1.2

Poussin d'huîtrier pie. © Erik, GNU FDL Version 1.2

Régime alimentaire de l’huîtrier pie

L'huîtrier pie fouille le sable ou la vase à l'aide de son bec pour capturer des vers, mais il se nourrit également de coquillages bivalvesbivalves qu'il ouvre à l'aide de son bec pointu, de crustacéscrustacés, de gastéropodesgastéropodes et d'insectesinsectes.

Menaces sur l’huîtrier pie

Les principales menaces pesant sur l'huîtrier pie et ses quatre sous-espècessous-espèces, sont les activités humaines qui débordent fréquemment sur leurs lieux de nourrissage ou de nidification, et la pollution. Les populations qui hivernent en France ne compteraient qu'un petit millier de couples. Il est anecdotique en Méditerranée.