Le placement en centre de stockage des déchets constitue l’ultime maillon de la chaîne du traitement des déchets. © michaklootwijk, Fotolia

Planète

Centre de stockage des déchets

DéfinitionClassé sous :Environnement , déchets , centre de stockage des déchets

On appelle centre de stockage des déchets, des lieux dans lesquels sont stockés des déchets qui ne peuvent ni être recyclés ni être valorisés énergétiquement, de façon à contrôler leurs effets sur l’environnement. Du moins dans des conditions économiquement acceptables à l'instant où ces déchets y sont placés.

Les centres de stockage des déchets sont également connus sous le simple nom de décharge, ce qu'ils étaient avant que dans les années 1970, la réglementation vienne poser quelques limites au dépôt ou à l'enfouissement des déchets. Ils ont alors pris le nom de centre d'enfouissement technique qui leur colle parfois encore à la peau.

La décharge — ou centre de stockage des déchets — représente le plus ancien moyen de se débarrasser des déchets. Dans certains pays (ici à Dakar, au Sénégal), elle est utilisée quasi exclusivement. © MyriamLouviot, Wikipedia, CC by 3.0

Des déchets stockés selon leur nature

Il existe trois grands types de centres de stockage, selon la nature des déchets qui y sont admis : 

  • Les centres de stockage dits de classe 1 — encore appelés installations (ou centres) de stockage des déchets dangereux (ISDD ou CSDD). Ils accueillent, dans des conditions strictes (équipements particuliers et systèmes d'étanchéité) dictées par la réglementation, des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), ce que l'on appelle des déchets industriels spéciaux. Ces déchets présentent un caractère dangereux pour l'environnement et/ou pour les êtres vivants. Ainsi, avant d'être enfouis subissent-ils un traitement visant à les stabiliser.
  • Les centres de stockage dits de classe 2 — encore appelés installations de stockage des déchets ménagers non dangereux et assimilés (ISDND), ou centres de stockage des déchets ultimes (CSDU). Ils reçoivent, de manière générale, les déchets — même industriels — qu'il n'est pas possible de traiter différemment, dans les conditions techniques et économiques du moment. En leur qualité d'ICPE, ces centres sont soumis à une stricte réglementation relativement à leur conception, à leur construction, à leur exploitation et même à leur post-exploitation.
  • Les centres de stockage dits de classe 3 — encore appelés installations (ou centres) de stockage des déchets inertes, gravats et déblais (ISDI ou CSDI). Ils sont principalement destinés aux déchets du bâtiment et des travaux publics. Ils sont également intégrés dans la législation des ICPE visant à minimiser leur impact sur l'environnement.
Cela vous intéressera aussi

Le site de stockage des déchets radioactifs de Bure : conçu pour durer  Présentation du site de stockage des déchets radioactifs de Bure. Il est en théorie conçu pour tenir 100.000 ans. © Andra