Que sait-on des deux puissants séismes qui ont frappé l'Afghanistan ?

Classé sous :tremblement de terre , plaque tectonique , afghanistan
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un milliard d'années résumé en 40 secondes : la tectonique des plaques  Des chercheurs ont modélisé les mouvements des plaques tectoniques lors du dernier milliard d'années. 

Dans la nuit de mardi à mercredi, les habitants de la province de la Paktika, région afghane isolée et montagneuse frontalière du Pakistan, ont été réveillés par deux forts tremblements de terre. Ces séismes de magnitude 5,9 et 4,5 se sont produits de manière quasi simultanée, au même endroit.

Leur foyer est localisé à une dizaine de kilomètres de profondeur, ce qui explique les dégâts importants qu'a subis la région. Malheureusement, les fragiles bâtiments n'ont pas résisté aux violentes secousses et se sont écroulés sur leurs habitants. Depuis mercredi 22 juin 2022, le nombre de morts ne cesse ainsi d'augmenter. Il est actuellement de plus d'un millier.

Les secours font ce qu'ils peuvent dans cette région rurale, pauvre et difficile d'accès, mais ils ne sont malheureusement pas assez nombreux pour évacuer rapidement les nombreux blessés qui doivent être transportés par hélicoptère.

Le séisme a été ressenti jusqu'à Kaboul, la capitale située à 200 km, mais également au Pakistan voisin où aucune victime n'a été recensée.

Les séismes ne sont pas rares dans cette région du monde qui subit une intense déformation liée à la collision entre la plaque indienne et la plaque eurasienne, celle-là même qui a donné naissance à l’Himalaya. La forte mortalité vient principalement de la fragilité des constructions qui sont incapables de résister à des séismes de magnitude moyenne.

La région de la Paktika en Afghanistan, touchée par deux tremblements de terre meurtriers. © Spc. George Hunt, Wikimedia Commons, domaine public