Les tréfonds de la Méditerranée sont le foyer d'une espèceespèce rare et méconnue de requin : Oxynotus centrina. Surnommé le requin-cochon par les Anglophones, ou encore centrine commune en France, ce poissonpoisson cartilagineux a une bouille unique.

Oxynotus centrina nage paisiblement entre 50 et 660 mètres de profondeur. Rares sont les plongeurs qui ont pu admirer sa longue nageoire dorsale, caractérisée par la présence d'une épine, ses grands yeuxyeux noirs, mais surtout sa tête courte et ses narinesnarines écartées qui lui donnent un petit airair de cochon.

Beaucoup de centrines sont photographiées une fois sorties de l'eau. Elles « gonflent » alors et prennent un aspect presque monstrueux. Mais en réalité, ce sont des petits requins qui dépassent rarement le mètre de long. Ils se reproduisent le long des côtes de l'Atlantique, de l'Europe à l'Afrique du Sud, et en Méditerranée. Très difficiles à observer, les centrines communes sont considérées comme étant en danger d'extinction.