Découverte d'un énorme diamant de 422 carats au Lesotho

Classé sous :pierres précieuses , diamant brut , mine de Letseng

Il mesure environ la taille d'une balle de golf et pèse 442 carats : ce diamant, d'une taille exceptionnelle, a été découvert dans la mine de Letšeng au Lesotho, appartenant à la société britannique Gem Diamonds. Difficile d'estimer la valeur d'une telle pierre, mais elle pourrait se vendre plus de 15 millions d'euros selon un analyste cité par Bloomberg.

La mine de Letšeng est particulièrement prolifique en diamants géants. En février, un autre diamant de 183 carats y a été déterré et, en 2018, c'est une énorme pierre de 910 carats qui avait été découverte dans la mine. Ce diamant nommé Lesotho Legend avait été vendu pour 40 millions de dollars (environ 34 millions d'euros). Au total, une dizaine de diamants de plus plus de 300 carats ont été déterrés à Letšeng depuis le rachat de la mine par Gem Diamonds en 2006.

Le plus gros diamant jamais découvert reste le Cullinan, une pierre de 3.106 carats mesurant 10 centimètres de long, trouvée en Afrique du Sud en 1905. Le Cullinan avait ensuite été découpé en 96 petits brillants et neuf diamants, dont les deux plus gros ornent le sceptre et la couronne de la famille royale d'Angleterre. Le deuxième plus gros diamant brut, le Sewelo, a été découvert beaucoup plus récemment en avril 2019 dans une mine du Botswana. D'un poids de 1.758 carats (un peu plus de 350 grammes), il a été acheté en 2020 par la marque de luxe Louis Vuitton qui prévoit de le découper en plusieurs pierres taillées.

Le diamant de 442 carats a été découvert dans la mine de Letšeng, au nord-est du Lesotho. © Gem Diamonds
Pour en savoir plus

236 carats : le plus gros diamant de couleur jamais trouvé en Russie

Article de Céline Deluzarche publié le 11/08/2020

Un diamant jaune de 236 carats a été découvert dans la mine d'Ebelyakh, en Iakoutie au nord de la Russie. D'une dimension de 47 x 24 x 22 mm, ce diamant aux reflets ocre serait âgé de 120 à 230 millions d'années. « C'est le plus gros diamant de couleur jamais découvert en Russie », se félicite la compagnie russe Alrosa, à qui appartient la mine. Le diamant est en cours d'examen pour établir sa valeur, et il sera ensuite décidé s'il doit être découpé ou taillé en plusieurs morceaux.

Un diamant jaune-ocre de 236 carats a été découvert dans la mine d’Ebelyakh, en Iakoutie. © Alrosa

La mine d'Ebelyakh est connue pour ses diamants colorés. En 2017, trois autres diamants rares (jaune intense, rose et pourpre) y avaient été découverts. Seul un diamant sur 10.000 est naturellement coloré et la couleur la plus rare est le bleu. Alrosa a également récemment annoncé qu'elle allait commercialiser des diamants fluorescents qui, bien que relativement courants, sont méconnus.