Imaginez une chouette de 60 cm d'envergure et 60 cm de haut, munie de serres acérées comme celles d'un aigle et capable d'emporter des mammifèresmammifères de la taille d'un petit chienchien. Voici Primoptynx poliotaurus, une chouette qui vivait il y a environ 55 millions d'années et appartenant à l'ancienne famille des Protostrigidae. Le fossilefossile, décrit dans un article du Journal of Vertebrate Paleontology, figure parmi les toutes premières traces des chouettes sur TerreTerre. Malgré leur apparition récente, ces dernières étaient alors relativement diversifiées, avec des tailles allant de 12 cm de haut, pour Eostrix gulottai, à plus de 50 cm comme l'espèceespèce ici décrite.

Alors que les chouettes et hiboux modernes tuent leurs proies uniquement avec leur becbec crochu, Primoptynx poliotaurus possède des serres semblables à celles des rapaces diurnes actuels comme l'aigle ou la buse qui s'en servent pour transpercer leur proie, souvent des mammifères de taille moyenne comme des lièvres, les marmottes ou les rongeursrongeurs.

« On ne sait pas très bien pourquoi les chouettes ont changé leur technique de chasse au cours de leur évolution. C'est peut être lié à la diffusiondiffusion des oiseaux de proie diurnesdiurnes à la fin de l'Éocène et au début de l'OligocèneOligocène, il y a environ 34 millions d'années. La compétition pour les proies aurait alors conduit les chouettes à adopter de nouvelles habitudes nocturnesnocturnes », suggère Gérald Mayr, ornithologueornithologue au Musée d'Histoire naturelle de Francfort et coauteur de l'étude. Le hibou Grand Duc est aujourd'hui le plus grand rapace nocturne. Il mesure 50 à 70 cm de haut et pèse 2 à 4 kgkg.