Une station scientifique sous-marine de 800 kg a mystérieusement disparu

Classé sous :océan , station d'observation sous-marine , instrument scientifique

Qui a volé la station d’observation environnementale des fonds marins Boknis Eck en mer Baltique ? Situés dans la baie Eckernförde à 22 mètres de profondeur, les deux énormes appareils de 550 et 220 kg ont apparemment été « arrachés » du fond marin, rapporte l'institut de recherche marine allemand Geomar, propriétaire de la station. « Nous avons constaté l'arrêt des transmissions de données le 21 août dernier, rapporte Hermann Bange, du Geomar. On a d'abord pensé à un problème technique, mais quand des plongeurs se sont rendus sur place, ils n'ont trouvé que le câble côtier effiloché. » Du fait du poids des équipements et du câble de raccordement « extrêmement massif », les scientifiques excluent qu'une tempête, le courant marin ou un animal puissent être la cause de la disparition. Le mystère est d'autant plus grand que la zone est interdite d'accès aux bateaux, y compris les bateaux de pêche.

Des deux appareils de mesure, il ne reste que les câbles arrachés. © Forschungstauchzentrum CAU

L'observatoire de Boknis Eck est l'un des plus anciens du Geomar. Depuis 1957, il récolte des donnée sur la température de l'eau, la salinité, la teneur en oxygène et en nutriments ou la vitesse du courant afin d'étudier l'écosystème marin. L'équipement coûte 300.000 euros, mais les données qu'il contient « sont d'une valeur inestimable », souligne Hermann Bange. Le service des enquêtes criminelles d'Eckernförde a été saisi et l'institut a lancé un appel à témoins pour toute personne ayant remarqué quelque chose de particulier dans la zone le 21 août dernier.

L’observatoire sous-marin était situé à 22 mètres de profondeur et 1,8 km des côtes. © Forschungstauchzentrum CAU