Dans l'Utah, États-Unis, une immense colonie de peupliers faux-trembles, appelée Pando, est en danger. Elle pourrait s'effondrer en quelques décennies à cause d'un manque de protection. C'est une tragédie car cette forêt exceptionnelle, constituée de 40.000 arbresarbres, tous des clonesclones issus de la même racine, est considérée comme un individu unique. Elle couvre 43 hectares et serait âgée de 80.000 ans au moins. C'est le plus grand organisme vivant de la planète par sa massemasse (6.000 tonnes) et l'un des plus anciens.

En analysant des photographies aériennes prises durant 72 ans, entre 1939 et 2011, les scientifiques de l’université d’État de l’Utah ont constaté un déclin inquiétant de Pando. © <em>USDA Aerial Photography Field Office</em>, Salt Lake City, Utah

En analysant des photographies aériennes prises durant 72 ans, entre 1939 et 2011, les scientifiques de l’université d’État de l’Utah ont constaté un déclin inquiétant de Pando. © USDA Aerial Photography Field Office, Salt Lake City, Utah

Les scientifiques avertissent que Pando connaît un déclin important depuis un siècle. Il serait dû à une surpopulation de cerfs, qui dévorent les jeunes peupliers faux-trembles avant que la forêt ait le temps de se renouveler. Les chercheurs accusent les Hommes d'avoir provoqué cette situation en exterminant les prédateurs naturels (les loups), puis en interdisant la chasse aux cerfs. Ils appellent donc à renforcer les clôtures entourant Pando et/ou à réguler la population de cerfs.