Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une algue verte exécute une division de toute beauté Une algue verte unicellulaire du genre Micrasterias se divise en deux cellules filles grâce à null

Il n'y a que des organismes mâles et des organismes femelles. Une vision étriquée du vivant, car il y a de nombreuses exceptions à cette dichotomie. Des plantes portent à la fois des organes mâles et femelles, des poissonspoissons changent de sexe au cours de leur vie, des humains peuvent naître sans organes sexuels fonctionnels, ou être génétiquement des hommes (XY) mais présenter des caractéristiques considérées comme féminines ou inversement. En somme, le vivant est beaucoup plus complexe que la notion de mâle et de femelle. Et cela concerne aussi des organismes plus simples, comme les algues.

Voir aussi

Les algues, de surprenants végétaux aquatiques

Au Japon, Hisayoshi Nozaki a passé une grande partie de sa carrière de chercheur à récolter des alguesalgues dans les lacs Sagami et Tsukui. Dans ses échantillons il a fait une découverte unique, une espèceespèce d'algue qui a trois sexes différents, tous capables de se reproduire entre eux ! 

L'algue Pleodorina starrii possède des cellules mâles, des cellules femelles et une troisième sorte de cellule à la fois mâle et femelle, appelée « bisexuelle » par le chercheur. Cette algue multicellulaire est constituée de 32 ou 64 cellules. Les cellules mâles sont petites et mobiles alors que les cellules femelles sont plus grosses et immobiles. Elle peut aussi se reproduire de façon asexuelle.

« Cela semble hors du commun de découvrir une espèce avec trois sexes, mais dans la nature, je pense que ce n'est pas si rare », raconte Hisayoshi Nozaki, qui a publié les détails de sa découverte dans Evolution.

P. starri est une algue d'eau douce qui possède trois sexes : mâle, femelle et bisexuel. © Hisayoshi Nozaki