Pourquoi l'orage de ce matin dans le Gard a-t-il duré si longtemps ?

Classé sous :météorologie , orage , France

Durant plusieurs heures, un violent orage s'est acharné sur le Gard. Éclairs, pluies extrêmes, grêles.

Une vigilance rouge a même été déclenchée par Météo France en fin de matinée. C'est le niveau maximal d'alerte prévu dans notre pays.

L'orage en question est ce que les météorologues appellent un « orage en V ». Il se forme à cause des reliefs qui compriment des masses d'air humides en provenance de la mer. Il est trahi par la signature thermique des sommets de ses nuages. Et marqué par la présence de sommets pénétrants sur le bord d'attaque du courant-jet. Des sommets qui sont sans cesse réalimentés tout au long de la durée de vie du système. Les sommets froids s'étirent de part et d'autre pour former la signature en V.

Cette structure particulière concentre l'alimentation de la convection sur une zone restreinte. Ce type d'orage produit ainsi généralement des pluies diluviennes et durables sur une région ciblée.

Et provoque ainsi des ruissellements extrêmes et des inondations rapides.

Entre Lunel et Nîmes, ce sont de 150 à 250 millimètres de pluie qui sont tombés dans la matinée. Avec un pic du côté de Saint Dionisy : 276 millimètres de pluie, dont 111 mm en une heure.

Entre Nîmes et Montpellier, l'autoroute A9 a dû être coupée. Et certains usagers ont dû être évacués à hélitreuillage.

En ce début d'après-midi, la situation semble tout de même vouloir se calmer. La cellule orageuse perd en intensité et retrouve de la mobilité. L'alerte rouge a été levée.

De violents orages se sont acharnés sur le Gard en ce 14 septembre 2021 au matin. © Charles de Lisle, Adobe Stock
Pour en savoir plus

De violents orages sont en train de frapper le sud-est de la France

Météo France l'avait annoncé. Un épisode orageux violent touche en ce moment même le Gard et l'Hérault. Un épisode orageux d'une densité électrique impressionnante. Des milliers d'éclairs ont déjà été détectés. Parfois plus d'un éclair par seconde sous la cellule. Rien que dans le Gard, plus de 10.000 depuis ce matin, 6 heures !

Et le risque d'inondation subite est important. Notamment du fait de la faible mobilité des orages. Les autorités appellent à la prudence dans ces régions.

De fortes pluies ont été relevées. Et ici ou là de la grêle a été signalée.

À Quissac, dans le Gard, 151 millimètres de pluies sont tombés en deux heures. L'équivalent d'un mois de précipitation. Des inondations sont en cours.

Météo France maintient sa vigilance orange jusqu'au milieu de la journée.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment se forment les orages ?  La France compte en moyenne 250 jours d'orages par an. Comment et pourquoi naissent ces puissants phénomènes, accompagnés de foudre et de tonnerre ?