Comment le T-Rex broyait-il ses proies ?

Classé sous :dinosaure , Tyrannosaure , T-Rex

La mâchoire du Tyrannosaurus rex était si puissante qu'il pouvait briser les os de ses proies. Mais d'où lui venait cette force ? Des scientifiques de l’université du Missouri ont réalisé le premier modèle 3D d'un crâne de T-rex montrant le fonctionnement des ligaments et articulations maxillaires. Ils ont pu observer comment le palais du dinosaure réagit à la mastication selon deux modèles : celui d'un gecko et d'un perroquet, qui sont des cousins modernes du T-rex. Tous deux ont un crâne flexible.

Reconstitution 3D du crâne d'un T-Rex montrant l'activation de ses muscles maxillaires. © Université du Missouri

« On a vu qu'il n'aime pas être remué comme le crâne d'un lézard ou d'un oiseau, ce qui suggère plus de rigidité » explique Casey Holliday, professeur d'anatomie à l'école de médecine de l'université du Missouri. Le gecko et le perroquet ont effectivement un crâne flexible mais cela ne semble pas compatible avec l'efficacité meurtrière du T-rex, qui avait besoin d'une mâchoire raide. Kaleb Sellers, étudiant de cette même école, ajoute : « il pouvait mordre avec une force de 6 tonnes ! »

Saviez-vous que l'étymologie de Tyrannosaurus rex signifie « roi des lézards tyrans » ? © Michael Rosskothen, Fotolia