Australie : des araignées tissent une toile géante pour échapper aux inondations

Classé sous :araignée , Australie , toile d'araignée géante

La région du Gippsland, au sud de l'Australie, a connu la semaine dernière des pluies diluviennes, entraînant des inondations catastrophiques. Mais ce sont les images d’immenses toiles d’araignées s'étendant à perte de vue qui ont fait le tour des réseaux sociaux. Certaines photos laissent entrevoir des centaines d'araignées grouillant sur les toiles gigantesques qui recouvrent des terrains ou des arbres. Un habitant a même indiqué avoir mesuré une toile de plus d'un kilomètre le long d'une route.
 

Le phénomène a beau être impressionnant, il est assez courant. Fuyant la montée des eaux, les araignées habituellement terrées dans le sol ou les feuilles sortent de leur cachette et construisent en vitesse ces filets géants pour s'ériger en hauteur. Leur travail est facilité par le vent, qui fait flotter les fils et permettent d'accrocher la soie aux branches, explique Lizzy Lowe, de l'université de Macquarie. « Cela témoigne de la variété de fonctions que remplit la toile d’araignée, qui sert non seulement à attraper des proies, mais aussi comme moyen de transport ou pour les bébés araignées à laisser une trace pour ne pas se perdre », poursuit la chercheuse.

Malgré l'aspect impressionnant de ce fourmillement d'araignées, il convient de ne pas paniquer : « Les araignées n'aiment pas la promiscuité et reviendront dans leur cachette dès lors qu'elles le pourront », rassure la scientifique.

D’immenses toiles d’araignées ont recouvert les champs à la suite des inondations dans le Gippsland. © Lotje MacDonald, The Australian, Twitter
Pour en savoir plus

Grèce : une toile d’araignée géante de 1 km de long recouvre un lac

Article de La rédaction publié le 19/10/2018

C'est Halloween avant l'heure en Grèce. Des centaines de milliers d'araignées ont tissé une toile gigantesque de 1.000 m de long aux abords d'une route et du lac Vistonida dans le nord du pays. Elle atteint 10 m de largeur à certains endroits. D'après les biologistes, cette toile cauchemardesque est la conséquence d'une surpopulation d'insectes, moucherons et moustiques, due à une météo anormalement chaude pour la saison, qui à son tour a entraîné une surpopulation des araignées qui s'en nourrissent.

Les araignées en question appartiennent au genre Tetragnatha. Ce sont d'excellentes tisseuses connues pour apprécier la proximité des plans d'eau. Aussi effrayant que cela paraisse, elles n'en sont pas à leur coup d'essai. Le mois dernier, elles avaient tissé une toile géante de 300 m de long sur les rivages de la ville d'Aitoliko, dans l'ouest de la Grèce.

Une toile géante de 1.000 m de long a recouvert les abords d'un lac en Grèce. Au mois de septembre, une autre toile plus petite, de 300 m de long, avait également envahi la ville d'Aitoliko. © Giannis Giannakopoulos, Facebook
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une toile d'araignée chargée d'électricité  Dans sa toile, l’araignée Araneus diadematus construit de petites gouttes de soie remplies d’eau et d’un cocktail chimique gluant. Ces petits motifs génèrent des charges électriques qui attirent les particules en suspension. © Fritz Vollrath et Donald Edmonds, Naturwissenschaften, 2013