Planète

Le rhinocéros de Java n'est pas mort

ActualitéClassé sous :zoologie , rhinocéros de Java , Rhinoceros sondaicus

On savait la situation du rhinocéros de Java bien mal en point. La mort récente du dernier spécimen vietnamien, œuvre de braconniers, n'avait rien fait pour l'arranger. Mais trente-cinq individus viennent d'être filmés dans un parc indonésien, dont cinq jeunes, signe que les adultes se reproduisent. Tous les espoirs sont désormais permis... 

Il resterait quarante-quatre rhinocéros de Java sur Terre, tous regroupés dans un parc en Indonésie. © Chinatownchef, Flickr, cc by nc nd 2.0

Il y a environ deux mois, on annonçait la disparition du dernier Rhinocéros de Java du Vietnam. Mais aujourd'hui, bonne nouvelle, les quelques individus restants, qui vivent en Indonésie, ont été filmés dans un parc naturel, sur l'île de Java, justement.

Les rhinocéros, celui de Java (Rhinoceros sondaicus) y compris, sont la proie des braconniers qui revendent les cornes en Chine. Et au lieu de tranquilliser l'animal pendant qu'ils scient la corne, ces amoureux de la nature préfèrent le tuer. Si bien que l'espèce est fortement menacée et que le dernier des individus présents au Vietnam avait été retrouvé mort et sans corne il y a quelques semaines.

Trente-cinq rhinocéros de Java filmés

On suspectait qu'il restait une cinquantaine d'individus (quarante-quatre pour être précis) sur l'île de Java, en semi-liberté à l'intérieur du parc national de Ujong Kulon. Le film qui vient d'être réalisé par les caméras cachées et à infrarouge placées par le ministère indonésien prouve que ces individus sont toujours vivants, mais il y a mieux ! En effet, parmi les trente-cinq spécimens passés devant les caméras, cinq sont des juvéniles. Ce qui veut dire que les adultes se reproduisent et que la population croît. Un signe également de bonne santé.

Répartition du rhinocéros de Java, après la mort du dernier spécimen vietnamien. © Jay Henry, Wikipédia, domaine public - adaptation Futura-Sciences

Ainsi, les autorités ont recensé vingt-deux mâles et treize femelles dont cinq juvéniles (quatre mâles et une femelle). Les scientifiques sont néanmoins inquiets que la supériorité numérique des mâles puisse mener à des combats pour l'accès aux femelles, des affrontements susceptibles d'aboutir à une issue fatale pour un des deux combattants.

Un sanctuaire de reproduction

Afin de mettre toutes les chances du côté du rhinocéros de Java, les autorités indonésiennes ont décidé de créer un sanctuaire de reproduction destiné à ces animaux, au sein du parc, sur une surface de 38.000 hectares (soit près d'un tiers du parc). Avec de tels moyens mis en place, le gouvernement aspire pouvoir compter entre soixante-dix et quatre-vingt spécimens d'ici à 2050.

En espérant que la population ne sera pas préalablement décimée par les braconniers. Car selon les Chinois, la poudre de corne aurait des vertus aphrodisiaques (alors qu'elle est essentiellement constituée de kératine) et les hommes la consomment solubilisée dans l'eau. Afin de dissuader le trafic de ces cornes, des associations avaient suggéré de couper celles des rhinocéros (sans les tuer, évidemment) avant que les braconniers ne s'en chargent ou bien, plus original, d'injecter dans les cornes un produit au pouvoir laxatif puissant... De quoi refroidir certaines velléités.

Cela vous intéressera aussi