Planète

En bref : a-t-on trouvé des poils de yéti ?

ActualitéClassé sous :zoologie , Alastair Lawson , Meghalaya

Deux poils que certains attribuent au mystérieux yéti viennent d'être examinés par une équipe de chercheurs britanniques, qui n'a pu déterminer l'espèce. Une analyse génétique va être effectuée par deux laboratoires.

Un journaliste de la BBC, Alastair Lawson, a enquêté au Meghalaya, un Etat du nord-est de l'Inde, au climat subtropical, dans la région des collines de Garo, riche en forêts denses et par endroits à peu près inaccessibles. Là-bas, de nombreuses personnes sont persuadées de l'existence d'un grand animal de forme humaine et recouverte de poils. Bref, un yéti selon le terme tibétain. Mais les villageois de la région préfèrent l'appeler mande barung (homme de la forêt).

L'enquêteur a rapporté deux poils de quelques centimètres de longueur. Confiés à un laboratoire d'anthropologie de l'université Brookes, à Oxford, ils ont d'abord été analysés au microscope. Verdict négatif : les chercheurs n'ont pu attribuer ces poils à aucun primate connu.

Piqués au jeu, les scientifiques veulent en savoir plus et deux laboratoires, l'un à Oxford, l'autre à Cardiff, vont s'attaquer à une analyse ADN. Ils espèrent bien découvrir ainsi l'existence d'un primate inconnu mais savent que le risque est grand de devoir attribuer ces poils à une chèvre ou un ours, comme ce fut le cas lors de précédentes analyses.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi