Planète

La protection du littoral menacée par les Sénateurs !

ActualitéClassé sous :Terre , loi littoral , protection

Pendant la semaine sur la biodiversité, la LPO, le WWF et la FNE soulignent que dans le cadre de la discussion au Sénat sur le projet de loi « développement des territoires ruraux », onze sénateurs cherchent à modifier des dispositions essentielles de la loi Littoral dans la lignée des propositions inacceptables présentées dans deux rapports parlementaires rendus publics en 2004.

Sont ainsi prévus une densification de l'urbanisme des espaces proches du rivage, la possibilité de construire dans des zones vierges et la possibilité de remettre en cause fondamentalement les espaces littoraux remarquables, en y autorisant des activités économiques sous la forme d'un schéma justificatif.

FNE, la LPO et le WWF dénoncent les attaques répétées dont fait l'objet de la part des parlementaires la loi Littoral, qui protège depuis 1986 le littoral de l'urbanisation sauvage.

Que restera-t-il des espaces naturels et vierges du littoral si ces amendements sont votés ?

Il est inconcevable d'appliquer aux zones littorales un modèle de densification urbaine valable pour les grandes villes.

Le Gouvernement doit tenir ses engagements pris lors du dernier CIADT (Comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire) du 14 septembre 2004 et empêcher le vote de ces amendements présentés par quelques Sénateurs isolés qui cherchent à tirer avantage de la discussion parlementaire actuelle pour favoriser des projets locaux.

A l'heure où l'on débat à Paris sur la protection de la biodiversité à l'échelle de la planète, il est stupéfiant de constater que quelques parlementaires français cherchent à démanteler une loi fondatrice de la protection de l'environnement : les espaces littoraux constituent des réservoirs majeurs de biodiversité, qu'il convient de protéger avec vigueur et constance.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi