Planète

Une plateforme pétrolière innovante alimentée aux énergies renouvelables

ActualitéClassé sous :Terre , plateforme pétrolière , énergie renouvelable

Afin de fournir du gaz au Royaume-Uni, Shell et ExxonMobil ont annoncé l'exploitation du champ gazier et pétrolier Cutter field dans le sud de la mer du Nord, à 120 km de la côte du Norfolk. La plateforme de forage utilisée, Trident Monotower, va être alimentée par des énergies d'origine renouvelables : éoliennes et panneaux solaires.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Ce projet de 80 millions de livres (environ 117 millions d'euros) devrait permettre de rendre économique l'extraction d'hydrocarbures dans de petits réservoirs.

La conception de cette plateforme est basée sur la construction d'éoliennes offshore et ne comporte qu'un seul montant. Cette jambe creuse de 4,2 m de diamètre est abaissée sur le fond sous marin ce qui assure l'ancrage de la plate forme. A l'intérieur de celle-ci la foreuse possède un diamètre de 2,5 m, ce qui est faible mais permet de minimiser les effets des forces hydrologiques. La plateforme pétrolière est située à une hauteur de 16 m. Elle fonctionne sans personnel et, en raison des équipements éoliens et solaires utilisés pour fournir son énergie, elle ne possède pas d'héliports.

La plateforme pétrolière Trident Monotower

La maintenance systématique sera effectuée tous les deux ans à l'aide d'une plateforme auto-élevatrice alors que les visites intermédiaires le seront par bateau. La plateforme Trident Monotower est relativement légère (150 tonnes en surface et 250 tonnes pour la structure sous-marine) par rapport aux autres systèmes classiques rencontrés en mer du Nord (20.000 tonnes). Son coût de fabrication ne représente que 40% de celui d'une plateforme conventionnelle.

Le niveau d'exploitation maximal du Cutter field est estimé à 3 millions de m3 de gaz et de liquides associés par jour. Le site devrait produire du gaz pendant au moins 15 ans.

Malcom Wicks, ministre délégué à l'Energie, a salué cette initiative : "C'est un réel exemple d'innovation : le transfert de la dernière génération des technologies d'énergies renouvelables dans l'industrie gazière et pétrolière pour sécuriser l'approvisionnement énergétique du Royaume-Uni".

Cela vous intéressera aussi