Planète

Gaz à effet de serre, recherche de bactéries pour les détruire

ActualitéClassé sous :Terre , bactérie , gaz à effet de serre

Les microbiologistes de Bayreuth étudient les bactéries qui détruisent le méthane dans le cadre du projet " Influence du type d'arbre sur l'activité et la diversité des bactéries oxydant le méthane dans les forêts tempérées ". Ce projet, qui débutera en 2006, est encouragé par la DFG (Deutsche Forschungsgemeinschaft) sur 3 ans.

Gaz à effet de serre dût à la pollution urbaine

Le méthane constitue avec le dioxyde de carbone le gaz à effet de serre le plus important, et ses émissions ont augmenté de façon considérable depuis 200 ans. Les bactéries consommatrices de méthane de l'écosystème terrestre peuvent diminuer la quantité de méthane présente dans l'atmosphère et contribuer ainsi à la régulation du cycle global du méthane.

Les scientifiques cherchent à comprendre pourquoi les forêts à feuille caduque de l'hémisphère Nord absorbent beaucoup plus le méthane présent dans l'atmosphère que les forêts de sapin. Cette question est pour la première fois étudiée sous l'angle de la communauté microbienne terrestre. Les chercheurs utilisent à la fois les méthodes de biologie moléculaire, de microbiologie et de biochimie pour identifier les différences dans la composition et les activités des "méthanotropes".

Cela vous intéressera aussi