Planète

En bref : des restes de protéines de mosasaures du Crétacé ?

ActualitéClassé sous :paléontologie , collagène , mosasaure

Des chercheurs suédois annoncent avoir identifié des restes de collagène de type I dans un fossile de mosasaure datant du Crétacé. Ces reptiles marins, qui n'étaient pas des dinosaures, sont des cousins des varans actuels.

Une reconstitution possible d'un mosasaure de l'espèce Prognathodon waiparensis. © Wikipédia-Dmitry Bogdanov

Ce n'est pas la première fois que l'on annonce avoir identifié des restes de collagène dans des os datant de plusieurs dizaines de millions d'années. des paléontologues avaient par exemple analysé de tels tissus appartenant à un T-rex. Aujourd'hui, c'est dans un humérus de mosasaure ayant vécu dans un milieu marin datant du Crétacé, il y a 70 millions d'années, que des chercheurs de l'Université de Lund en Suède annoncent avoir trouvé des traces de cette protéine. Ils ont pour cela utilisé le synchrotron du Max-Lab pour une microspectroscopie infrarouge à partir d'un os appartenant à un individu faisant partie d'un genre connu sous le nom de prognathodon et comportant plusieurs espèces.

L'un des fossiles de mosasaure les mieux conservés connus au monde. © University of California Berkeley, California/Johan Lindgren

La méthode utilisée, complémentaire d'autres analyses effectuées, montre que l'on n'est pas en présence de collagène pouvant venir d'une contamination récente par des biofilms de bactéries, ni qu'il pourrait s'agir de protéines ressemblant à du collagène sans en être. Tous les détails des travaux des chercheurs se trouvent dans un article disponible librement en ligne et publié dans la célèbre revue Plos One.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi