Planète

Visitez virtuellement le parc de Jane Goodall en Tanzanie

ActualitéClassé sous :mammifère , chimpanzé , primates

Google Street View propose désormais de visiter le parc Gombe Stream en Tanzanie. C'est là que la célèbre primatologue britannique, Jane Goodall, a étudié les chimpanzés auxquels elle a consacré sa vie.

Les chimpanzés du parc Gombe Stream font l’objet d’études menées par l’Institut Jane Goodall. © Ikiwaner, Wikimedia Commons, GNU FDL 1.2

Inutile de vous déplacer en Tanzanie pour découvrir les chimpanzés du parc Gombe Stream puisqu'il est désormais possible d'en visualiser des clichés à 360° depuis chez soi ! Voici le résultat d'une collaboration entre Google Maps et l'institut Jane Goodall, avec la naissance d'un site dédié à cette visite interactive et extraordinaire.

Le parc Gombe Stream, d'une surface de 52 km2, se situe à 16 km au nord de Kigoma, au bord du lac Tanganyika, à l'ouest de la Tanzanie. Pour arriver à ce résultat visible en ligne, des photos ont été collectées grâce à deux chercheurs qui ont parcouru les chemins du parc, site historique où Jane Goodall a effectué ses recherches sur les chimpanzés.

Jane Goodall raconte sa rencontre avec la forêt et les chimpanzés de Gombe. © Institut Jane Goodall, YouTube

Une nouvelle approche de l'étude des chimpanzés

Pour mieux apprécier ces images en ligne, rappelons l'importance de ce parc dans l'histoire de la primatologie et la biographie de Jane Goodall. Née à Londres en 1934, elle vient au Kenya pour la première fois à l'âge de 23 ans, sur l'invitation d'une amie. À 26 ans, elle commence ses recherches sur les chimpanzés en Tanzanie. En 1960, elle en observe un utiliser un morceau de paille comme un outil pour aller chercher des termites dans une termitière. La scène est filmée par le photographe et réalisateur Hugo van Lawick, qui deviendra son mari. Elle fait ainsi une découverte majeure : les chimpanzés sont capables de fabriquer et d'utiliser des outils, une faculté qu'on croyait réservée exclusivement à l'Homme.

Au cours de sa carrière, elle remarque aussi que les chimpanzés peuvent chasser et manger de la viande, qu'ils font preuve d'émotions et qu'il existe des relations particulières entre individus d'une même famille. Ceci a permis de reconsidérer nos liens avec cet animal avec qui nous partageons 98 % de notre ADN, ce qui en fait notre proche cousin. Lors de ses travaux, Jane Goodall donne des noms aux chimpanzés plutôt que des numéros.

En 1965 est créé le centre de recherche de Gombe Stream et en 1977 l'institut Jane Goodall, dont l'action vise à protéger l’environnement et le monde sauvage. Jane Goodall a reçu de nombreuses distinctions et récompenses internationales comme le prix Kyoto pour la science en 1990 (équivalent japonais du prix Nobel). Elle est commandeur de l'Empire britannique, officier de la Légion d'honneur et a été nommée deux fois messager des Nations Unies pour la paix. Entre autres livres, elle a écrit Ma vie avec les chimpanzés et plus récemment Nous sommes ce que nous mangeons. Sa vie est retracée dans le film Jane's Journey sorti en 2010. Elle a fêté ses 80 ans cette année.

Cela vous intéressera aussi