Planète

Cancùn : pour en être, passez par Cancon

ActualitéClassé sous :développement durable , Cancun , Cancon

Ce weekend, dans le Lot-et-Garonne, une manifestation pour l'engagement en faveur de l'environnement aura lieu... à Cancon. Ce n'est pas la première fois que cette commune périgourdine sert de contre-pied à un sommet mondial réuni à Cancùn.

« De Cancon à Cancùn » : c'est le slogan pour l'appel au rassemblement de samedi prochain dans le Lot-et-Garonne.

Samedi 4 décembre, on défilera dans les rues de Cancon, une commune du Lot-et-Garonne, en Aquitaine, entre Bergerac et Villeneuve-sur-Lot, « capitale de la noisette et pays du pruneau». On discutera autour de tables rondes et durant des conférences.

Ce rassemblement répond à une proposition d'une confédération internationale de paysans, Vía Campesina, qui a lancé l'opération Mille Cancun, cherchant à organiser des contre-manifestations partout dans le monde, pour protester contre les « fausses solutions » discutées à la Conférence des parties, ou COP 16, qui se déroule à Cancùn.

On trouve Cancon sur la route qui relie Bergeracà Villeneuve-sur-Lot, entre la Dordogne et le Lot. (Image Google Earth.)

La conférence de Cancon, pied-de-nez à Cancùn

L'appel au rassemblement, qui a son blog, est signé par les altermondialistes : Attac, Bizi !, les Amis de la Terre et la Confédération paysanne. La volonté de ces organisateurs est de « rendre visibles les luttes et expériences, qui, au niveau local, répondent à la crise écologique et climatique dans les domaines des transports, de l'énergie, de la construction, de l'agriculture et de l'industrie ». Au programme de la journée figure un duplex avec Cancùn sur le thème de la « justice climatique ».

Ce n'est pas la première fois que ce village du Lot-et-Garonne est choisi pour une manifestation en raison de sa presque homonymie avec la station balnéaire mexicaine. En septembre 2003, les altermondialistes, José Bové en tête, avaient fait connaître leur désaccord avec les discussions menées à la réunion de l'OMC (Organisation du commerce mondial) tandis qu'elle se tenait à Cancùn.

On ne sait pas encore à quel point ce sommet canconnais attirera les foules. Les organisateurs semblent s'inquiéter de la météo, qui risque d'être fraîche en comparaison de la réunion de septembre 2003 où beaucoup d'événements s'étaient déroulés en plein air.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi