La C-Zéro, de Citroën, ressemble étrangement à la Mitsubishi i-Miev. C'est normal. © Citroën Communication

Planète

La C-Zéro : la petite Citroën électrique

ActualitéClassé sous :développement durable , citroen , C-Zéro

Citroën vient de dévoiler la C-Zéro, voiture entièrement électrique qui sera commercialisée en France dès la fin 2010. Développée dans le cadre d'un partenariat entre PSA et Mitsubishi, cette petite citadine est la version française de la i-Miev, un véhicule électrique commercialisé depuis peu au Japon par le constructeur nippon.

Après la Peugeot iOn, présentée au dernier salon de Francfort, la Citroën C-Zéro marque le second volet du partenariat entre PSA et Mitsubishi pour la commercialisation de véhicules électriques en Europe.

Egalement cousine de la Mitsubishi i-Miev, la C-Zéro est une citadine de quatre places (3,48 m de long) dotée d'un moteur électrique de 47 kW (64 chevaux) alimenté par des batteries lithium-ion, implantées au centre du véhicule. Elle dispose d'une autonomie de 130 km et peut rouler jusqu'à 130 km/h en vitesse de pointe.

En vente dans moins d'un an

Cette Citroën électrique peut se recharger directement sur une prise domestique 220 V en 6 heures. Il est également possible de la recharger via une borne extérieure 400 V (fournissant 80% de la recharge en 30 minutes).

La Citroën C-Zéro sera lancée sur le marché au cours du dernier trimestre 2010, en même temps que la Peugeot iOn. Elle sera proposée aux particuliers, comme aux flottes d'entreprises, aux administration et collectivités locales. Les deux modèles seront éligibles au super bonus écologique de 5.000 euros accordé à l'achat d'un véhicule électrique.

Citroën s'était déjà essayé au véhicule dans les années 1990 avec une déclinaison de la Saxo. Les batteries, alors très coûteuses et offrant une faible autonomie, n'avaient cependant pas permis de dépasser le stade de l'expérimentation (environ 5.500 exemplaires furent écoulés).

Cela vous intéressera aussi