Le sanglier des Visayas est classé sur la liste des espèces en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Et des chercheurs viennent de l’observer en train d’utiliser des outils ! © Jiel Beaumadier, Wikipedia, CC by-sa 4.0

Planète

Les sangliers aussi savent se servir d’outils

ActualitéClassé sous :animaux , intelligence animale , sanglier

Dans La Ferme des animaux, une histoire de George Orwell publiée en 1945, des animaux se révoltent contre l'être humain. Avec pour rêve de vivre une vie autonome et paisible, basée sur l'égalité et l'entraide. À leur tête, un vieux cochon. Mais si des chercheurs nous apprennent aujourd'hui que des sangliers sont capables d'utiliser des outils, nous en sommes encore loin...

Le sanglier des Visayas vit dans les forêts tropicales des Philippines. Mais c'est à la ménagerie du Jardin des plantes de Paris (France) qu'il lui a été observé, tout à fait par hasard, un comportement des plus surprenants. Un individu s'est en effet muni d'un bâton et de morceaux d'écorce pour creuser un trou.

Un comportement surprenant, car l'on n'avait encore jamais vu un cochon utiliser un outil. Si ce n'est, peut-être, quelques sangliers utilisant des pierres afin de sonder l'électrification de clôtures. Pourtant, les cochons sont considérés comme des animaux intelligents. Et l'usage d'outils pour accomplir une tâche est sans conteste un signe d’intelligence.

L’usage d’outils a été observé chez des sangliers en captivité. Reste à préciser si leurs cousins sauvages font de même. © Meradith Root-Bernstein, Inra

Un comportement surprenant

En étudiant les sangliers des Visayas du Jardin des plantes de plus près, des chercheurs de l'Inra (France) ont découvert qu'il s'agissait là plutôt d'un comportement de femelles -- dans dix cas sur onze. De quoi imaginer qu'il est essentiellement transmis de mère en fille. D'autant que ce comportement est uniquement mis en œuvre pendant la période où les femelles construisent le nid bordé de feuilles qui accueillera leur progéniture. Et même à un instant très précis du processus.

Autre constat : lorsque des spatules sont mises à la disposition des sangliers pour leur servir d'outils, les sangliers continuent de leur préférer largement les outils naturels.

Les chercheurs restent également perplexes devant le fait que les outils ne semblent pas apporter de réel avantage aux sangliers qui en font l'usage. Reste donc à établir comment ces animaux en sont venus à adopter un tel comportement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Intelligence animale : un bourdon apprend à tirer une ficelle !  Pour les scientifiques, ces images sont surprenantes. Des bourdons ont pu apprendre une technique complexe : tirer sur une corde pour attraper de la nourriture autrement inaccessible (un liquide sucré). Jusque-là, seuls des oiseaux et quelques mammifères étaient censés avoir cette capacité. Mieux, ce savoir-faire a été transmis à d’autres bourdons, qui ont observé leurs congénères savants. L’apprentissage, par un individu et au sein d’un groupe, est donc bien plus répandu dans le monde animal qu’on ne l’imaginait.