Des chercheurs de l’Institut de biotechnologie HudsonAlpha (États-Unis) ont identifié un gène qui préside aux motifs sur les pelages des chats tigrés. © PicsArt, Adobe Stock
Planète

Pourquoi les chats sont-ils rayés ?

ActualitéClassé sous :animaux , chat , génétique animale

Le chat tigré est l'un des plus communs au monde. Avec son pelage aux couleurs proches de celles des chats sauvages. Mais les chercheurs ignoraient jusqu'alors d'où il tirait ses rayures. Aujourd'hui, ils avancent enfin une explication.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Connaissez-vous ces faits sur les chats ?  Le Chat suit l'Homme depuis bien longtemps maintenant... Mais pensez-vous vraiment connaître ses capacités ? Certaines sont insolites, alors que d'autres lui donnent un côté extraordinaire ! 

Des chats, il en existe de bien des couleurs. Avec des motifs de pelage très variés. Le mécanisme qui contrôle la répartition de ces couleurs intéresse depuis longtemps les chercheurs. Ils savaient déjà que ces multiples couleurs sont données par différents types de pigments, noirs, bruns, jaunes ou rouges. Mais la base génétique du mécanisme leur échappait toujours... jusqu'à aujourd'hui. Une équipe de l'Institut de biotechnologie HudsonAlpha (États-Unis) est parvenue à identifier les molécules qui régulent l'établissement des motifs sur le pelage des chats tigrés.

Les chercheurs ont travaillé sur près d'un millier de tissus fœtaux à différents stades de leur développement. Des fœtus recueillis au cours d'opérations de stérilisation. Ils ont découvert des altérations semblables à des rayures dans l'épaisseur des tissus cutanés dès le début du développement fœtal. Il semblerait ainsi qu'avant même que les follicules pileux et les pigments n'entrent en jeu, les cellules soient prédestinées à recevoir une couleur de fourrure spécifique.

Le même mécanisme chez les animaux sauvages ?

En analysant l'expression génique des cellules fœtales individuelles de peaux de chats, les chercheurs ont ensuite déterminé que les différences embryonnaires dans l'expression du gène DKK4 entraînaient des variations dans la forme et la couleur des motifs des fourrures. Les cellules qui expriment ce gène finissent par donner les rayures les plus sombres sur le pelage des chats. Et les couleurs qu'il prend finalement sont ensuite déterminées par des mutations ou des altérations dans la pigmentation.

La découverte pourrait aider à percer le secret des motifs qui apparaissent sur les fourrures d'autres animaux comme le tigre ou le léopard. « Pourrait », parce que comme le chat domestique a subi une reproduction sélective au fil des générations, il n'est pas certain que les mêmes processus moléculaires expliquent les variations de couleurs chez les animaux encore sauvages.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !