Le préparateur en pharmacie délivre des médicaments sur ordonnance ou non aux clients qu’il reçoit à son comptoir. © benjaminnolte, Fotolia.

Santé

Préparateur en pharmacie

MétierClassé sous :Travail , pharmacie , pharmacies d’officine

Pouvant travailler en officine, en hôpital ou au sein d'industrie pharmaceutique, le préparateur en pharmacie exerce un métier polyvalent aux multiples missions. Incollable sur les médicaments et leur usage, il doit concilier fibre commerciale, relation client et gestion administrative.
 

Ni médecin ni pharmacien, le préparateur en pharmacie est pourtant un scientifique aux multiples connaissances, qu'elles soient biochimiques, biologiques ou botaniques. Il peut exercer en officine ou bien en hôpital. En officine, le préparateur en pharmacie est chargée, sous la surveillance du pharmacien, de délivrer les médicaments prescrits sur ordonnance ou en vente libre, et de réaliser certaines préparations spécifiques comme des crèmes, pommades ou médicaments à boire. Il répond aux éventuelles questions des clients et les conseille sur la posologie. Il vérifie par ailleurs qu'il n'y ait pas de contre-indication dans la prise simultanée de plusieurs médicaments, ou qu'il n'y ait pas d'erreur de dosage.

A l'arrière-boutique, le préparateur en pharmacie gère les stocks de médicaments, passe les commandes et assure leur réception, vérifie les livraisons et range les différents produits dans les rayons. Il procède également à l'élimination des médicaments périmés. En hôpital, le préparateur en pharmacie ne délivre pas directement les médicaments aux malades mais aux différents services de l'établissement. Il contrôle, analyse, prépare et dispense des médicaments à destination des patients de l'hôpital. Il est également responsable des commandes et des préparations et peut travailler dans des secteurs variés telle la stérilisation ou la chimiothérapie. Enfin, le préparateur en pharmacie peut également travailler pour l'industrie pharmaceutique.

Les principales compétences et qualités à avoir

Voici les principaux atouts du préparateur en pharmacie :

  • connaître parfaitement les médicaments et leur utilisation ;
  • être rigoureux et vigilant ;
  • avoir le sens du contact ;
  • être à l'écoute de la clientèle ;
  • avoir une bonne condition physique ;
  • faire une veille régulière sur les évolutions médicales.
Parmi les missions du préparateur en pharmacie, la gestion des stocks et le rangements des médicaments. © auremar, Fotolia

Les conditions de travail

Le préparateur en pharmacie travaille souvent debout d'où la nécessité d'avoir une bonne condition physique. Les horaires de travail sont en général réguliers et classiques, mais le préparateur en pharmacie peut être amené à faire des gardes le soir ou des permanences les weekends et jours fériés en alternance avec ses collègues.

Comment devenir préparateur en pharmacie ?

Pour pouvoir exercer ce métier, il faut être titulaire du Brevet Professionnel de préparateur en pharmacie. Il s'obtient au bout de deux ans de formation en contrat d'apprentissage. Il faut au préalable être titulaire du bac ou du BEP Carrières sanitaires et sociales.
Pour être préparateur en pharmacie hospitalière, il faut ajouter un an de formation supplémentaire au BP préparateur en pharmacie.

Le salaire d’un préparateur en pharmacie

Un préparateur en pharmacie débutant gagne entre le SMIC et 1600 euros bruts par mois. En fin de carrière, son salaire peut atteindre les 2100 euros bruts mensuels.

Les perspectives d’évolution d’un préparateur en pharmacie

Au bout de plusieurs années d'exercice, un préparateur en pharmacie hospitalière peut devenir cadre de santé. En officine, le préparateur en pharmacie peut choisir d'intégrer la fonction publique hospitalière, ou bien de se spécialiser sur la vente et le conseil de produits d'hygiène et de soins.

Entreprises qui emploient des préparateurs en pharmacie

  • pharmacie d'officine ;
  • cliniques et hôpitaux ;
  • Institut Claudius Regaud ;
  • secteur de la distribution (ex : E. Leclerc...) ;
  • groupes privés (ex : Korian...).
     

Pas le temps de me dorer la pilule maman ! Mon métier est très prenant. Entre l'accueil des patients, la délivrance des médicaments, mes conseils et vérification sur le dosage et toute la gestion administrative à réaliser, mon emploi est très diversifié et complet. J'ai en plus un petit côté Panoramix, puisque je dois préparer à l'occasion, non pas des potions magiques (quoique !), mais des préparations suite à des prescriptions médicales.

Outre mon travail en officine, je peux aussi exercer en hôpital ou en entreprise, ce qui me permet d'avoir d'autres missions et de voir un autre aspect de mon métier.