Spécialiste de l’exploration terrestre, le géologue étudie chaque couche de notre planète afin d’apporter son expertise dans de nombreux domaines d’activités comme la sismologie, la cartographie, l’hydrogéologie... © Destina, Fotolia.

Planète

Géologue

MétierClassé sous :géologie , géologue

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le géologue ne se contente pas uniquement de travailler sur les différentes couches terrestres. Utile dans de nombreux secteurs d'activités, le géologue est loin d'être un scientifique poussiéreux et fossilisé.
 

Le géologue est un scientifique spécialiste de l'exploration terrestre. Que ce soit en surface ou en profondeur, le géologue se déplace sur le terrain afin de prélever des échantillons puis effectuer des analyses en laboratoire. Selon sa spécialité, il pourra ainsi déterminer les zones sismiques à risques, comment lutter contre la pollution des sous-sols, trouver de nouvelles sources d’énergie, étudier un terrain en vue d'une nouvelle construction...

Son expertise va l'amener à étudier des fragments de roches, de terre ou du gaz en haut d'un volcan, observer la composition d'un métal, sonder les océans pour localiser de nouveaux gisements de pétrole... Pour cela, il utilise des outils scientifiques de pointe comme des microsondes, des microscopes électroniques, des logiciels spécialisés... Il analyse ensuite les résultats et tente de les interpréter en émettant des hypothèses ou en trouvant des solutions concrètes à sa problématique.

Les principales compétences et qualités à avoir

Scientifique tout-terrain et homme de laboratoire, le géologue doit être polyvalent et posséder de multiples qualités :

  • grande maîtrise des outils informatiques et scientifiques (logiciels spécialisés, microscopes...) ;
  • rigueur et précision ;
  • connaissance de l'anglais ;
  • bonne condition physique ;
  • mobilité nationale et internationale ;
  • goût du travail en équipe ;
  • capacité d'analyse.
Sur le terrain, le géologue peut travailler dans le secteur des matières premières et superviser l’extraction des ressources. © buranatrakul, Fotolia.

Les conditions de travail

Le géologue partage son temps de travail entre déplacement sur le terrain et analyse en laboratoire. Il doit avoir une bonne condition physique et doit se spécialiser pour augmenter ses chances de trouver un travail. Les offres sont en effet assez restreintes en France même s'ils peuvent travailler pour de multiples structures.

Comment devenir géologue ?

Un niveau bac +2 ou un bac + 5 permet d'accéder au métier de géologue. Le niveau ingénieur est le plus répandu :

  • BTS Géologie appliquée ;
  • Licence professionnelle Génie civil et construction, spécialité Prospection et protection des ressources souterraines ;
  • Licence professionnelle Métiers du BTP : Génie civil et construction, parcours Géologie de l'aménagement ;
  • Master professionnel Sciences de la terre et des planètes, environnement, Parcours terre et Géoressources ;
  • Master Géoressources, géorisques et technique, parcours Géologie de l'ingénieur ;
  • Ecole d'ingénieur (Ecole nationale supérieure de géologie de Nancy, Ecole des Mines, Institut polytechnique LaSalle de Beauvais par exemple).

Le salaire d’un géologue

Selon son statut, son grade et son employeur, un géologue verra son salaire varier. Un géologue débutant peut percevoir un salaire compris entre 1500 et 2300 euros bruts par mois. En fin de carrière, avec un niveau ingénieur, sa rémunération pourra atteindre les 6000 euros bruts mensuels.

Les perspectives d’évolution d’un géologue

Un géologue, selon s'il travaille dans le public ou le privé, pourra évoluer vers des postes de directeur de recherches, d'expert ou de conseil sur un domaine précis, chef de projet ou responsable d'équipe dans une entreprise privée...

Entreprises qui emploient des géologues

  • entreprises privées (secteur pétrochimie, environnement, minier, BTP...) ;
  • universités ;
  • établissements de recherches (CNRS, Ifremer, IFPEN...) ;
  • bureaux d'études et d'ingénierie ;
  • instituts géologiques.
     

Maman, tel Haroun Tazieff, j'explore les entrailles de la Terre ! Mais pas seulement... Selon ma spécialité, je peux intervenir en amont d'un projet de construction afin de sonder le sous-sol, rechercher des nouvelles sources d'énergies ou bien un nouveau gisement de pétrole, étudier un gaz s'échappant d'un volcan... Mon métier est très diversifié. Je me déplace souvent sur le terrain pour récupérer des échantillons puis je les analyse dans mon laboratoire et transmets mes résultats sous forme de rapports ou d'articles scientifiques. Je travaille souvent en équipe et j'utilise aussi beaucoup l'informatique pour m'aider dans mes activités.