Cela vous intéressera aussi

Vous avez le feufeu vert de la mairie et un budget minutieusement calculé ? Vous pouvez commencer l'installation de votre piscine en résine.

Installer une piscine en résine : obtenir les autorisations légales

L'installation d'une piscine en résine nécessite d'obtenir au préalable l'autorisation de la mairie. Celle-ci exige la constitution d'un dossier de déclaration de travaux. Il faut également bien veiller à respecter la réglementation, notamment en matièrematière de sécurité (installation de barrières de protection, systèmes d'alarme ou couvertures de sécurité).

Installer une piscine en résine : prendre des mesures précises

Les piscines en résine peuvent être en kit ou en un seul bloc. Elles sont fabriquées en usine à partir d'un moule en saillie, il vaut donc mieux avoir une idée bien précise de la taille de sa piscine avant de commencer son installation. Cela nécessite de lui trouver un emplacement, de calculer l'espace nécessaire pour les éléments de sécurité ainsi que pour le local technique. Évitez les zones peu ensoleillées ainsi que les arbresarbres, qui vont poser des problèmes lors de l'entretien.

Creuser sa piscine

Il est indispensable de s'assurer lors de l'excavation qu'il n'y a pas de canalisationscanalisations, de câbles enterrés ou de racines d'arbre sur le lieu de votre future piscine. Creuser sa piscine nécessite aussi beaucoup d'énergieénergie et du matériel, que vous pourrez louer dans des magasins spécialisés.

Fixer sa piscine

Qu'il s'agisse d'une piscine livrée en kit ou en un seul bloc, il faudra nécessairement noyer le tout dans du bétonbéton. Dans le cas d'une piscine monobloc, il ne sera pas nécessaire d'installer un revêtement, celui-ci étant directement intégré durant la fabrication. Dans tous les cas, il faudra installer un système de filtrationfiltration dans un local abrité.

Pense-bête : les piscines en résine peuvent former un seul bloc ou se matérialiser en kit comme les piscines en boisbois. Elles nécessitent tout de même la constitution d'un dossier en mairie, l'installation de dispositifs de sécurité et d'un local technique.