L'escalier à quart tournant, une solution gain de place. © fontanotshop.com

Maison

Solution gain de place, l’escalier quart tournant

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , escalier , quart tournant

Un escalier quart tournant offre un très bon confort d'utilisation, tout en réduisant le reculement nécessaire à son installation. Il peut comporter un ou deux changements de direction, selon la configuration des lieux.

Il existe différents types d'escaliers à quart (ou quartier) tournant. Le plus simple à installer est l'escalier droit à tournant balancé. Son changement de direction est assuré par trois ou quatre marches en éventail, qui s'inscrivent dans la largeur de la volée sans la modifier. Le quart tournant peut se positionner au départ ou à l'arrivée de l'escalier et s'orienter vers la droite ou la gauche. En cas de reculement trop limité, il est possible d'installer un escalier droit à double quart tournant, haut et bas. Le quart tournant peut aussi se faire en L, en débordant de la volée, avec ou sans palier intermédiaire.

A : quart tournant bas gauche. B : quart tournant haut droit. C : quarts tournants, haut et bas. Départ et arrivée dans le même sens ou inversés. D : quart tournant en L. Sur ce type d'escalier, des marches balancées (schéma) ou un palier intermédiaire font la liaison entre les deux volées droites. La profondeur moyenne des marches varie de 25 à 30 cm et leur hauteur de 16 à 21 cm. La hauteur dite de confort et de plus ou moins 18 cm. © be.fontanotshop.com

En kit ou sur mesure

L'escalier quart tournant autorise différentes possibilités d'implantation : contre un mur, dans un angle, en milieu de pièce... Il est fabriqué dans différents matériaux tels que l'acier, le bois massif ou contreplaqué, le verre sécurit, etc. On peut le choisir à claire-voie ou avec contremarches, à limon latéral ou central... Sur certains modèles, des crémaillères remplacent les limons. Les versions en kit ont une largeur standard de 60 à 80 cm. Le nombre de marches, 10 à 14 en moyenne, dépend de la hauteur de sol à sol à laquelle l'escalier peut s'adapter : hauteur réglable de 210 à 350 cm, par exemple. Le sur-mesure permet de composer un escalier personnalisé de A à Z. Grâce aux configurateurs en ligne, l'utilisateur peut concrétiser son projet en l'adaptant à ses goûts et besoins. Libre à chacun d'opter pour une formule « livré-posé » ou à monter à soi-même.

Un escalier agréable et sûr à pratiquer

Le dimensionnement des volées droites repose sur la formule « M = 2H + G » établie au XVIIe siècle par l'ingénieur du roi Nicolas-François Blondel. La lettre « M » désigne le « pas de foulée », compris entre 60 et 64 cm. Il s'agit d'une mesure idéale correspondant à deux fois la hauteur de marche « H » augmentée du giron « G ». Le giron est la profondeur relevée à l'aplomb de deux nez de marches successifs (voir schéma ci-dessus). Les rampes et garde-corps servent à éviter les chutes lorsque l'on emprunte l'escalier ou que l'on se tient au bord d'un plan horizontal : palier intermédiaire ou d'étage, coursive, mezzanine... Constituées de barreaux, de lisses, de câbles tendus, de panneaux vitrés... ces protections font l'objet de normes (hauteur maximale, espacements...) qu'il est important de suivre : question de sécurité autant que de responsabilité personnelle.

Le reculement correspond à l'encombrement au sol de l'escalier. Il est conditionné par la surface disponible dans la pièce de départ. Le dessous délimite un espace libre qui gagne à être aménagé. © Lapeyre

À noter

Dans les logements neufs ou réhabilités destinés à la vente ou à la location, les escaliers doivent respecter les règles d'accessibilité aux personnes handicapées (articles L111-18-1, 2 et 6 du Code de la construction et de l'habitation).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi