Dans un contexte où il faut faire attention à la fois aux dépenses et aux ressources à notre disposition, l’achat de détecteurs de qualité de l’air s’avère pertinent pour les professionnels de certains secteurs.

Cela vous intéressera aussi

Cet investissement peut en effet se révéler rentable compte tenu des économies pouvant être réalisées grâce à une meilleure maîtrise des énergies à l’intérieur des locaux.

Pour assurer le confort des collaborateurs

Dans un premier temps, les capteurs de température peuvent être utilisés pour surveiller les conditions de travail et s'assurer que les locaux sont à une température confortable et appropriée pour le personnel et les clients — pour les établissements recevant du public.

Ces capteurs sont utilisés pour surveiller la température de l'air et ajuster l’utilisation de la climatisation ou du chauffage le plus efficacement possible. En parallèle, le contrôle de l’humidité permet également de vérifier que l’air ne soit pas trop sec ou trop humide.

Placés stratégiquement, ces capteurs peuvent détecter les zones où la chaleur est perdue et où des mesures doivent être prises pour résoudre ces déperditions thermiques. Fuite d’air au niveau des fenêtres, par le toit ou encore via un système de ventilation défectueux.

Pour préserver la qualité des stocks

Conjointement, et en fonction de la nature de votre activité, équiper votre bâtiment de capteurs de température et de capteurs d’humidité est une solution fiable et rentable pour préserver la sécurité à l’intérieur du local ou de l’entrepôt.

Que ce soit pour un système de refroidissement ou de chauffage, il est important de garantir le niveau de qualité afin que les personnes en charge soient alertées en cas de problème. Il est indispensable de veiller à ce que les produits et les matières premières stockés dans les locaux soient maintenus à des niveaux de température précis.

 Des capteurs pour préserver les stocks, faire des économies et pour assurer la bonne santé des collaborateurs. © Mark Stebnicki, Adobe Stock
 Des capteurs pour préserver les stocks, faire des économies et pour assurer la bonne santé des collaborateurs. © Mark Stebnicki, Adobe Stock

Grâce à ces capteurs, vous avez la possibilité de vérifier que l’environnement de travail ou de stockage est approprié aux produits emmagasinés. Pour les denrées alimentaires notamment, il s’agit de s’assurer que le taux d’humidité est optimal et qu’il ne mettra pas en danger les provisions ou les comestibles rangés dans les entrepôts en attendant d’être acheminés.

Pour faire des économies

Les ménages comme les industries et les entreprises font face à une augmentation des frais liés à l’énergie. C’est notamment le cas pour les industries qui subissent une hausse de 46 % sur leur facture énergétique selon une publication de Vie publique datant de décembre 2022.

Assurer une bonne surveillance de la qualité de l’air permet également de réduire les dépenses liées à l’énergie et de réaliser des économies. De ce fait, (re)prendre le contrôle de sa consommation, l’optimiser et en récolter des bénéfices grâce à une facture annuelle moins élevée peut faire la différence dans la trésorerie d’une entreprise.

Il s’agit d’une bonne façon de réduire le gaspillage, tant pour l’aspect financier que pour les engagements de la société en matière de sobriété énergétique. Ajuster la température intérieure (ni trop chaud en hiver, ni trop froid en été) fait partie des actions concrètes les plus simples. Ce que l’on appelle aussi le management de l’énergie passe donc par une démarche de diagnostic, de régulation et de gestion responsable.