Bois tendre ou dur, neuf ou ancien, quelle que soit l’essence du bois de votre terrasse, ce matériau naturel nécessite un entretien régulier pour conserver sa chaleureuse beauté. En revanche, pour être efficace, il est nécessaire d’utiliser des produits adaptés. 

 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Woodoo, le bois réinventé Le bois Woodoo, dont la lignine a été remplacée par un polymère (par un procédé de chimie verte), est imputrescible, plus résistant au feu et translucide lorsqu'il est coupé en lames fines. Il peut servir à la décoration, par exemple d'automobiles, mais aussi, à terme, à des placages pour des habitations.

Vous souhaitez conserver la teinte naturelle de votre terrasse fraîchement posée ? Si les lames sont en pin, épicéa ou mélèze, appliquez sur ces boisbois tendres un stabilisateur (Owatrol, Codève bois). Durant la première année suivant la pose, ce produit assure une protection du bois contre les UVUV et les intempéries, limite la grisaille, le fendillement ou la déformation. Il permet également de réguler le taux d'humidité et d'ouvrir les pores du bois. Ce traitement préventif n'est pas obligatoire mais sans ce dernier, le bois adoptera naturellement une teinte gris argentargent. Si vous n'aimez pas cet aspect, il faut remettre le bois à blanc.

Protégez les lames de terrasse et caillebotis dès le départ avec un stabilisateur pour bois neuf, cela évite de voir le bois prendre rapidement une teinte gris argent. © Adfields-Lyubov, Owatrol
Protégez les lames de terrasse et caillebotis dès le départ avec un stabilisateur pour bois neuf, cela évite de voir le bois prendre rapidement une teinte gris argent. © Adfields-Lyubov, Owatrol

Retrouver la teinte d’origine des bois

Pour éliminer les salissures, les remontées de tanin (sur certaines essences), un « dégriseur » est idéal. Il s'applique sur tout type de bois (tendre, exotiqueexotique, autoclaveautoclave) dont la surface a été préalablement humidifiée. Selon les fabricants, ce produit agit pendant 10 à 20 minutes et se rince au jet et à la brosse. Le rinçage peut se faire avec un nettoyeur haute pression uniquement si la pressionpression est inférieure à 50 barsbars. Au-delà, les fibres du bois risquent de se lever. 

Le saviez-vous ?

Les bois peints, vernis ou lasurés doivent être poncés pour être mis à nu avant de pouvoir être protégés par un saturateur.

Une protection rapprochée

Le bois correctement préparé peut être protégé à l'aide d'un saturateur (Owatrol, Syntylor, Blanchon, etc.). Appliqué dans le sens des fibres du bois avec un pinceau plat, un saturateur imprègne les fibres en profondeur. Ainsi traitées, les terrasses en bois résistent au chlorechlore (idéal pour les plages de piscine) comme aux nombreux passages.

Pour retrouver la teinte d'origine du bois, appliquer un dégriseur comme le Net-trol d'Owatrol, qui éclaircit le bois, nettoie les traces de moisissure, de pollution ou qui sont liées aux intempéries. © Durieu
Pour retrouver la teinte d'origine du bois, appliquer un dégriseur comme le Net-trol d'Owatrol, qui éclaircit le bois, nettoie les traces de moisissure, de pollution ou qui sont liées aux intempéries. © Durieu

Préserver l’éclat des bois exotiques

Réputés imputrescibles, les bois exotiques (teck, ipé, padouk...) se ternissent avec le temps. Sur les bois neufs, il est conseillé d'attendre quelques semaines avant d'appliquer un produit de protection. Un délai nécessaire pour que les pores de ces bois denses, s'ouvrent et laissent le produit s'infiltrer. Si la terrasse a été huilée (huile de lin ou de teck), utilisez au préalable un déshuileur. Le bois doit être ensuite stabilisé à l'aide d'un dégriseur. Comme pour une terrasse en bois tendre, le rinçage de ces produits s'effectue au jet et à la brosse..