À quelques kilomètres de Barcelone se dresse l’une des œuvres les plus méconnues d’Antoni Gaudi : la crypte de la Colonie Güell. Son histoire est étonnante.À l’origine, du projet, la volonté d’Eusebi Güell d’offrir quelques avantages aux ouvriers de son usine textile. C’est à Gaudi que revient la lourde tâche d’imaginer l’église de la colonie. L’architecte moderniste réfléchit pendant des années aux solutions audacieuses qu’il va y incorporer. Son idée : bâtir une église à deux nefs, inférieure et supérieure. Une église coiffée de tours latérales et d’un dôme de pas moins de 40 mètres de haut. Mais la construction est stoppée lorsque Eusebi Güell tombe malade en 1914.Seuls, la nef inférieure et le portique d’entrée ont pu être achevés et le monument est alors qualifié de crypte. Malgré tout, cette œuvre est considérée, par sa complexité, comme l’une des plus importantes de Gaudi. © Pepe Manteca, Wikimedia Commons, CC by-NC 2.0
Maison

Antoni Gaudi, un architecte catalan de génie

PhotoClassé sous :architecture , Antoni Gaudi , Espagne

Antoni Gaudi est considéré comme l’un des architectes les plus importants de l’histoire. Plusieurs de ses œuvres sont d’ailleurs classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est notamment reconnu pour son travail sur le temple expiatoire de la Sagrada Familia, à Barcelone, en Espagne.

Des idées singulières, un fort caractère, des goûts extravagants lui ont valu un certain nombre de critiques. Mais Antoni Gaudi a toujours su garder sa ligne de conduite, en lien étroit avec la nature d’une part et avec la religion d’autre part. Des œuvres splendides qui ne demandent qu’à être appréciées.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !