Maison

Bassin de baignade et zone végétalisée : quelles proportions ?

Dossier - La piscine naturelle, baignade en pleine nature
DossierClassé sous :Maison , abiotique , bentonite

-

Les piscines naturelles font leur apparition dans les jardins privés et même les lieux publics. Construction, réglementation, coût... tour d'horizon de ce qu'il faut savoir.

  
DossiersLa piscine naturelle, baignade en pleine nature
 

Si l'on veut plus que faire trempette, la réalisation d'une piscine naturelle nécessite un emplacement plus important qu'un modèle enterré traditionnel. Il faut connaître les proportions minimum entre le bassin de baignade et les zones végétalisées.

Quelles sont les bonnes dimensions pour une baignade parfaite ? © Plaxy, CCO
La profondeur du bassin de baignade varie en moyenne de 1 à 2 mètres. Si les conditions le permettent, on peut prévoir une fosse de plongée de 2,50 à 3 mètres (voire plus). © BioNova
 

La profondeur du bassin de baignade varie en moyenne de 1 à 2 mètres. Si les conditions le permettent, on peut prévoir une fosse de plongée de 2,50 à 3 mètres (voire plus). © BioNova

Piscine naturelle : les bonnes dimensions

Un bassin de baignade de 40 m2 (8 x 5 m) est en l'occurrence un minimum, surface à laquelle il faut ajouter celle de la zone végétalisée. Plus cette dernière est vaste, plus la filtration biologique est performante.

En règle générale, la zone de filtration-régénération doit être au moins équivalente à l'aire de baignade : soit une superficie totale de 80 m2 pour un bassin natatoire de 40 m2. Dans les grandes installations (100 m2 ou plus), elle peut correspondre aux deux tiers de la surface globale pour obtenir un renouvellement d'eau suffisamment rapide. Il existe cependant des procédés capables de minimiser la partie végétalisée, afin de consacrer un maximum de place à la baignade sans trop envahir le jardin.

1. Bassin de baignade 2. Zone de filtration bio 3. Skimmer de surface 4. Aspiration en profondeur 5. Filtration mécanique et pompe placées dans un regard enterré 6. Tuyau d’aspiration et de pression 7. Cascade optionnelle. © TeichMester
 

1. Bassin de baignade 2. Zone de filtration bio 3. Skimmer de surface 4. Aspiration en profondeur 5. Filtration mécanique et pompe placées dans un regard enterré 6. Tuyau d’aspiration et de pression 7. Cascade optionnelle. © TeichMester

Ce procédé ci-dessus permet d'allouer à la baignade jusqu'à 80 % de la superficie totale de la piscine. Adapté aux petits jardins (mais pas seulement), sa mise en œuvre se conçoit à partir de 25 mde surface utile. Mais, alors, on a juste de quoi barboter...