Maison

Prix : la piscine naturelle a un coût

Dossier - La piscine naturelle, baignade en pleine nature
DossierClassé sous :Maison , abiotique , bentonite

-

Les piscines naturelles font leur apparition dans les jardins privés et même les lieux publics. Construction, réglementation, coût... tour d'horizon de ce qu'il faut savoir.

  
DossiersLa piscine naturelle, baignade en pleine nature
 

Une piscine digne de ce nom reste, quoi qu'on en dise, un équipement de luxe pour le plus grand nombre. Si le budget d'une baignade paysagère dépend de nombreux paramètres (superficie, matériaux, choix techniques, aménagements), les estimations les plus réalistes pour le prix d'une piscine naturelle penchent pour un surcoût de 10 à 20 %, à surface égale, par rapport à un bassin traité chimiquement.

Quel est le coût d'une piscine écologique ? © Holgi, CCO
Quelques brasses nocturnes sous la lumière des projecteurs : ça baigne ! © BioNova

Dans son Guide des piscines naturelles et écologiques, Philippe Guillet fixe une fourchette de 20.000 à 25.000 € en autoconstruction pour une surface totale de 100 m2. En passant par une entreprise, la facture atteint selon lui 60.000 € au minimum. À ce montant, il convient d'ajouter les frais de fonctionnement et d'entretien annuels. Stratégie de lobbying ou fruit d'une expérience vécue, les détracteurs enfoncent le clou pour souligner un certain nombre d'inconvénients.

Les critiques les plus fréquentes sur le coût des piscines écologiques

La pompe devant fonctionner continuellement pour pérenniser l'écosystème, la consommation d’électricité est assez importante : soit, pour 100 m2, environ 400€  par an.

La température de l'eau doit osciller entre 20 et 25 °C afin de maintenir l'équilibre biologique. Ce qui, en l'absence de chauffage, poserait un problème en hiver et pendant les nuits froides d'intersaison.

Le volume d'eau nécessaire ? Quarante à 60 m3/an pour compenser l'évaporation naturelle. En France, le prix moyen de l’eau est de 2 à 6 €/m3 suivant les régions. Avec les formes libres, l'évaporation serait d'autant plus grande qu'il est quasiment impossible d'installer une couverture (bâche ou autre).

Les piscines écologiques en forme libre augmentent la consommation d'eau. © Aca SPRL
 

Les piscines écologiques en forme libre augmentent la consommation d'eau. © Aca SPRL

Les bassins écologiques présentent plus de risques que les piscines classiques. Principal argument : faute d'un entretien fréquent, les parois et les berges naturelles deviennent gluantes et glissantes.

Enfin, mieux vaut avoir la main verte pour assurer le suivi des plantations, nettoyer régulièrement les bassins, contrôler la propagation des algues lorsque le biotope a un coup de mou.

Ces différentes appréciations ne peuvent être vérifiées sans une enquête de terrain poussée. Hormis le fait que les traitements chimiques ne sont pas gratuits, nous ne nous prononcerons pas, faute d'un recul suffisant.