Le Hips, ou polystyrène-choc, est un polymère que l’on retrouve par exemple, dans les salles de bain (tablier de baignoire, parois de douche, articles sanitaires divers, etc.). © yurmary, Fotolia

Sciences

Polystyrène Hips

DéfinitionClassé sous :chimie , polystyrène , polystyrène HIPS

Le polystyrène dit Hips, pour High Impact PolyStyrene, est un polystyrène spécifique en raison de son opacité et surtout, de sa résistance aux chocs. On l'appelle d'ailleurs également le polystyrène-choc (SB).

Le styrène est l'élément de base de la fabrication du polystyrène. Et sa compatibilité avec d'autres monomères et polymères permet d'imaginer de nombreux composés styréniques aux propriétés variées. Le Hips est l'un d'eux. Il intègre 15 à 25 % de polybutadiène et s'obtient d'ailleurs par greffage de polybutadiène pendant la production de polystyrène.

Le polystyrène-choc, ou Hips, peut être utilisé pour la fabrication de coffres de toit. © giadophoto, Fotolia

Les usages du Hips

Le Hips est un matériau plastique bon marché, facile à produire et à mettre en forme. Ainsi, il possède une large plage de température de mise en forme et est particulièrement adapté au thermoformage. Par ailleurs, il peut présenter une finition brillante, satinée ou mate. Il est aussi facilement pigmentable. Des caractéristiques qui font que le polystyrène-choc est largement employé dans différents domaines. Il sert à fabriquer les présentoirs, des récipients, des containers, des jouets, des coffres de toit, des emballages de denrées alimentaires, etc.

En revanche, la tenue aux UV du Hips n'est pas toujours au rendez-vous. Le polystyrène-choc peut ainsi se décolorer et devenir cassant en quelques mois seulement. Un pigment noir et un stabilisateur peuvent cependant améliorer cette situation.

Ne pas confondre Hips et Hips

Notez que le terme Hips — dans ce cas, pour Hybrid Inorganic Polymer System — peut aussi renvoyer à un polymère anti-feu, résistant à des températures de l'ordre de 1.200 °C. Il est alors utilisé, par exemple, dans le domaine de l'impression 3D, comme matériau de support car il est constitué de matières minérales bon marché et il se dissout facilement dans le d-limonène.