Planète

Canidé

DéfinitionClassé sous :zoologie , chien , Loup
Le fennec ou renard des sables vit dans le désert du Sahara. C'est le plus petit canidé existant. Il se nourrit principalement la nuit pour éviter la chaleur régnant la journée. © Wikipédia, Tim Parkinson, CC BY 2.0

Les canidés forment une famille de mammifères carnassiers aux griffes non rétractiles. Ils se répartissent en 12 genres, en 23 espèces et en 4 sous-espèces pour le genre Canis. Ils possèdent tous un museau pointu et de longues canines. On les trouve sur l'ensemble des continents de la planète à l'exception de l'Antarctique, dans les milieux les plus divers depuis le Grand Nord jusque dans les zones arides, et à diverses altitudes. Ils font preuve d'une grande faculté d'adaptation.

Loup mexicain. © Wikipédia, Jim Clark, USFWS, domaine public

Les canidés possèdent une ouïe et un odorat extrêmement développés, ce qui leur permet de chasser de jour et de nuit. Ils peuvent même repérer les grattements des proies sous quelques dizaines de centimètres sous terre. Certaines espèces chassent en groupes, tandis que d'autres pratiquent la traque en solitaire comme le renard. Les animaux chassant à plusieurs se rabattent sur les grands mammifères : cervidés et bovidés (famille à laquelle appartiennent aussi bien les buffles que les gazelles) afin de pourvoir à la nourriture de la meute, tandis que les solitaires se contentent de petits rongeurs : lièvres, mulots, campagnols, lemmings, lézards ou insectes

Loup gris scandinave. © Wikipédia, Malene Thyssen, GNU FDL Version 1.2

Les canidés possèdent une gamme étendue de vocalisations qui vont du jappement à l'aboiement, au grognement ou au hurlement, et de gestuelles qui régulent la vie sociale du groupe. Au contraire des animaux solitaires, les bandes sont menées par un couple nommé alpha qui a priorité pour se nourrir et qui est le seul à pouvoir se reproduire. Ils marquent leur territoire à l'aide de signaux olfactifs.

Dans certaines régions, même s'ils sont encore chassés ou empoisonnés parce qu'ils pratiquent des déprédations sur le bétail, ils sont malgré tout utiles car ils régulent la prolifération de certaines espèces nuisibles aux cultures. 

Dingo dans le Territoire du nord en Australie. © Wikipédia, kwm00re, CC BY-SA 2.0

La famille des canidés se subdivise de la façon suivante en 3 sous familles de Caninae.

Tribu Canini ou chiens véritables 

Genre Canis

Canis lupus (loup gris) qui compte de nombreuses sous-espèces :

  • Canis lupus lupus (loup eurasien) que l'on trouve depuis l'Europe jusqu'à la Chine. Il existe toujours une incertitude sur la distinction génétique des sous-espèces des loups ibériques et italiens ;
  • Canis lupus dingo que l'on ne peut observer qu'en Australie ;
  • Canis lupus albus (loup de la toundra) qui hante l'extrême nord de la Scandinavie, de la Russie et du Kamtchatka ; 
  • Canis lupus arabs (loup arabe) qui vit dans la péninsule arabique, au Yémen, en Jordanie et dans le sud d'Israël ;
  • Canis lupus arctos (loup arctique) est une espèce qui se cantonne dans l'Arctique canadien, en Alaska et dans le nord du Groenland ;
  • Canis lupus baileyi (loup mexicain) est typique des paysages arides du sud-est des États-Unis comme le Texas, l'Arizona et du nord du Mexique ;
  • Canis lupus campestris (loup des steppes) se délimite dans le nord de l'Ukraine, le sud du Kazakhstan et le Caucase ;
  • Canis lupus chanco (loup tibétain) que l'on trouve dans toute la chaîne du Pamir et de l'Himalya ;
  • Canis lupus crassodon (loup de l'île de Vancouver) dont l'habitat se réduit à cette île de Colombie britannique ;
  • Canis lupus familiaris (chien domestique) que l'on trouve partout dans le monde sous diverses morphologies ;
  • Canis lupus hudsonicus (loup de la baie d'Hudson) que l'on voit dans le Manitoba et les Territoires de l'Ouest ;
  • Canis lupus irremotus (loup des Montagnes Rocheuses) qui vit dans le nord de la chaîne des Rocheuses ;
  • Canis lupus labradorius (loup du Labrador) que l'on observe dans le Labrador, le nord du Québec et même sur Terre-Neuve ;
  • Canis lupus ligoni (loup de l'archipel Alexandre) qui vit uniquement sur les îles composant cet archipel ;
  • Canis lupus lupaster (loup d'Afrique) redécouvert au Sénégal en 2008 et dont les populations s'étendent jusqu'en Éthiopie ;
  • Canis lupus lycaon (loup de l'Est) qui occupe principalement le parc Algonquin en Ontario ;
  • Canis lupus mackenzii (loup de Mackenzie) inféodé aux Territoires du Nord-Ouest ;
  • Canis lupus manningi (loup de l'île de Baffin) qui se limite à cette île ;
  • Canis lupus nubilus (loup des bisons) que l'on observe dans la région des grands lacs aux États-Unis ;
  • Canis lupus occidentalis (loup de la vallée du Mackenzie) qui hante l'ouest du Canada ;
  • Canis lupus orion (loup du Groenland) au sujet duquel il existe une controverse. En effet, les cinq spécimens capturés étant plus petits que le loup arctique, il est probable qu'il s'agisse de spécimens dénutris. Mais le cas n'est pas tranché ;
  • Canis lupus pallipes (loup indien) qui s'est approprié les territoires de l'ouest indien, du Pakistan jusqu'en Arabie saoudite et au sud d'Israël ou il côtoie le loup arabe ;
  • Canis lupus pambasileus (loup du Yukon) qui vit en Alaska et au Yukon ;
  • Canis lupus rufus (loup rouge) qui ne se trouve plus que dans l'est de la Caroline du Nord aux États-Unis ;
  • Canis lupus tundrarum (loup de la toundra alaskienne) que l'on ne trouve qu'en Alaska ;
  • Canis latrans (coyote ou loup des prairies) que l'on observe sur l'ensemble du territoire nord-américain ;
  • Canis simensis (loup d'Éthiopie) qui se raréfie dans ce pays. On le trouve sur les hauts-plateaux vers 3.000 mètres d'altitude. Il ne reste plus que 500 spécimens en liberté. Aucun en captivité... Il se nourrit principalement du rat-taupe géant ;
  • Canis aureus (chacal doré) qui se diviserait en 13 sous-espèces, se déplace en Afrique du Nord et de l'Est, mais également dans le sud de l'Asie et le sud-est de l'Europe. Il serait réapparu en Hongrie et a été observé en Suisse à l'automne 2011 ;
  • Canis adustus (chacal à flancs rayés) dont  il existe 6 sous-espèces hante l'Afrique centrale et méridionale ;
  • Canis mesomelas (chacal à chabraque ou à dos noir) vit dans les zones désertiques de l'ouest et du sud de l'Afrique. On l'observe régulièrement sur les plages namibiennes, à roder autour des otaries à fourrures du Cap dans l'espoir de voler un jeune.
Chacals à chabraque sur une plage namibienne. © Wikipédia, Harald Stüpfle, CC BY-SA 2.5

Genre Cuon

  • Cuon alpinus (dhôle) que l'on trouve surtout sur le sous-continent indien mais également en Russie, en Corée et même au Japon...
Dhole. © Flickr, rore, CC BY-SA 2.0

Genre Lycaon

  • Lycaon pictus (lycaon ou chien peint) dont il existe 5 sous-espèces se trouve dans les savanes et les zones faiblement boisées de l'ensemble du continent africain. Il chasse en meute.
Lycaons affamés. © Wikipédia, Brian Gratwicke, CC BY 2.0

Genre Atelocynus

Genre Cerdocyon

  • Cerdocyon thous (renard crabier) qui vit en Amérique du Sud : Venezuela, Uruguay, Paraguay, Argentine... et occupe tous les milieux à l'exception des milieux ouverts qui sont occupés par le renard des pampas. C'est la seule espèce de Cerdocyon encore vivante. 

Genre Lycalopex

  • Lycalopex culpaeus (culpeo ou renard des Andes) qui se cantonne à la cordillère du même nom en Amérique du Sud ;
  • Lycalopex fulvipes (renard de Darwin) en voie de disparition ne vit que sur l'île de Chiloe et dans le parc national de Nahuelbuta au Chili ;
  • Lycalopex griseus (renard gris) que l'on trouve des deux côtés de la cordillère des Andes en Argentine et au Chili ;
  • Lycalopex gymnocercus (renard des pampas) dont on dénombre 5 sous-espèces, qui occupe les habitats ouverts du nord et du centre de l'Argentine, de l'Uruguy, du Paraguay, de Bolivie et du sud du Brésil ;
  • Lycalopex sechurae (renard du désert péruvien) qu'on ne trouve que dans le désert de Sechura, dans les forêts sèches et sur les plages dans le sud-ouest de l'équateur et le nord-ouest du Pérou ;
  • Lycalopex vetulus (renard cendré) qui fréquente les forêts claires et les savanes du centre du Brésil. 
Renard des Andes ou de Magellan. © Wikipédia, Christian Mehlführer, CC BY-SA 3.0

Genre Chrysocyon

  • Chrysocyon brachyurus (loup à crinière) qui occupe les prairies buissonneuses du centre ouest et du sud-est du Brésil, du nord de l'Argentine et de la Bolivie.

Genre Speothos

  • Speothos venaticus (chien des buissons) dont on reconnaît 3 sous-espèces, que l'on trouve dans les savanes humides ou dans les forêts tropicales d'Amérique du Sud.
Chien des buissons. © Patrick Straub

Tribu Vulpini ou renards vrais

Genre Vulpes

  • Vulpes lagopus (renard arctique), dont il existe 4 sous-espèces, fréquente la toundra arctique américaine et eurasienne ; 
  • Vulpes vulpes (renard roux) réparti en 45 sous-espèces, qui vit essentiellement dans l'hémisphère nord des continents eurasiens et nord américain, aussi bien en plaine qu'en montagne ;
  • Vulpes velox (renard véloce) que l'on observe plus généralement dans les prairies à herbes courtes du centre des États-Unis et dans une partie des montagnes Rocheuses ;
  • Vulpes macrotis (renard nain) qui occupe le sud-ouest des États-Unis et le Mexique. Bien qu'il existe quelques populations distinctes (renard nain de San Joaquin, renard nain du désert du Mojave et renard nain du sud de la Californie), celles-ci ne sont pas officiellement reconnues comme étant des sous-espèces ;
  • Vulpes corsac (renard corsac ou des steppes) possède 3 sous-espèces reconnues, qui vit dans les steppes d'Asie centrale depuis le Kazakhstan jusqu'en Chine ;
  • Vulpes chama (renard du Cap) qui est répandu au Zimbabwe, au Botswana, au Lesotho et en Afrique du Sud ;
  • Vulpes pallida (renard pâle) qui évolue dans le Sahel africain depuis le Sénégal jusqu'au Soudan. Il en existe 5 sous-espèces ;
  • Vulpes bengalensis (renard du Bengale) qui est endémique du sous-continent indien, se trouve depuis le Pakistan, aux contreforts du Népal, jusqu'au Bengladesh ;
  • Vulpes ferrilata (renard de sable tibétain) vit sur les hauts plateaux himalayens en Chine, au Népal, au Sikkim et au Bhoutan jusqu'à une altitude de plus de 5.000 mètres ;
  • Vulpes cana (renard de Blanford) qui habite dans les régions semi arides du Moyen-Orient au Turkestan, en Iran et au Pakistan ;
  • Vulpes ruepelli (renard de Rüppel) dont on relève 5 sous-espèces, qui s'observe en Afrique du nord depuis le Maroc, jusqu'au Moyen-Orient et en Afghanistan ;
  • Vulpes zerda (fennec) que l'on rencontre dans les zones désertiques africaines depuis le Maroc jusqu'en Égypte. Il est présent assez bas dans le sud, jusqu'au Niger, ainsi que dans la péninsule du Sinaï et au Koweit. 
Renard roux. © Wikipédia, Malene Thyssen, GNU FDL Version 1.2

Genre Urocyon

  • Urocyon cinereoargenteus (renard gris) dont on dénombre 16 sous-espèces se trouve depuis le sud du Canada sur l'ensemble de l'Amérique du Nord et centrale ;
  • Urocyon littoralis (renard des îles) que l'on ne peut observer que sur 6 des 8 îles situées au large de la Californie aux États-Unis ;
  • Urocyon sp. (renard de Cozumel) qui est une espèce non décrite probablement éteint que l'on ne pouvait voir que sur l'île du même nom au Mexique. Le dernier rapport d'observation date de 2001.
Renard gris. © Flickr, Bill Bouton, CC BY-NC-ND 2.0

Caninae basale ou renard et chien primitif

Genre Otocyon

  • Otocyon megalotis (renard aux oreilles de chauve-souris) qui occupe le sud africain depuis la Zambie jusqu'en Afrique du Sud. Une seconde population vit dans le sud Soudan et en Éthiopie.
Un gremlin sud-africain. © Flickr, berniedup, CC BY-NC-SA 2.0

Genre Nyctereutes

  • Nyctereutes procyonoides (chien viverrin) dont il existe 5 sous-espèces se rencontre dans tout l'hémisphère nord eurasien depuis la Scandinavie jusqu'en Chine.
Chien viverrin. © Wikipédia, Pkuczynski, GNU FDL Version 1.2

À découvrir sur Futura-Sciences :

  • loup rouge ;
  • loup ibérique ;
  • loup gris ;
  • loup de l'est ;
  • loup à crinière ;
  • loup du Mexique ;
  • chacal doré ;
  • chacal à chabraque ;
  • dingo ;
  • dhole ;
  • coyote ;
  • lycaon ;
  • renard roux ;
  • renard polaire ;
  • chien viverrin ;
  • chien des buissons ;
  • fennec.