La végétation de la toundra est basse : les arbres sont absents, sauf sous forme naine. © YuliaB, Fotolia

Planète

Toundra

DéfinitionClassé sous :botanique , toundra , taïga
 

La toundra est un type de végétation caractéristique des milieux circumpolaires que l'on trouve en Islande, en Russie, en Scandinavie, en Alaska, au Canada ou encore aux îles Kerguelen...

La toundra arctique, entre la taïga et les calottes glaciaires

En Arctique, la toundra s'étend entre la taïga et les calottes glaciaires. Par extension, en haute montagne, on parle parfois de « toundra alpine » ou « toundra d'altitude ».

Le sol de la toundra est gelé en profondeur une partie de l'année (pergélisol ou permafrost). La toundra se caractérise par un climat froid : le mois le plus chaud a une température moyenne inférieure à 10 °C, les hivers sont longs et les vents violents (blizzards). Les précipitations sont en général faibles (moins de 250 millimètres par an). Selon la quantité d'eau présente, on distingue la toundra sèche, la toundra humide ou tourbeuse.

Faune et flore de la toundra

La végétation de la toundra est basse et discontinue. On n'y trouve quasiment pas d'arbres à l'exception de quelques arbustes ou des arbres rampants, comme le saule polaire ou le bouleau nain.

La flore comprend :

  • des plantes herbacées comme les carex ou laîches, les graminées (poacées) ;
  • des plantes cryptogames : mousses, lichens ;
  • des chaméphytes : des végétaux bas fréquents en climat froid, comme les airelles et les bruyères.

La faune de la toundra est composée d'oiseaux (grues, lagopèdes, oies des neiges, harfangs des neiges...) et de mammifères (lemmings, rennes, caribous, renards, lièvres polaires, loups, bœufs musqués, ours polaires...).