Planète

Les conséquences d’un refroidissement général de la planète

Question/RéponseClassé sous :Réchauffement climatique , changement climatique , impact du climat
En cas de refroidissement généralisé de la planète, l’agriculture subirait des changements considérables. © bpmm CC by-nc-nd 2.0

Retard du cycle des taches solaires, cycle de Milankovich, perturbations des circulations océanique et atmosphérique, il existe de nombreuses théories qui annoncent une évolution possible du climat actuel vers un refroidissement local ou même général de la planète.

Le cas du Gulf Stream et de son hypothétique ralentissement, voire de son arrêt total, est l'exemple le plus connu.

Supposons qu'il y ait effectivement un refroidissement de la planète, que les causes soient astronomiques, volcaniques ou anthropiques (conséquence locale du réchauffement), que se passerait-il alors ?

La baisse générale des températures se traduirait par une augmentation de la proportion de neige parmi les précipitations. Une partie plus importante de l'eau des précipitations s'accumulerait donc sur les continents, sous forme de glace, au lieu de retourner à la mer. Cela provoquerait alors parallèlement la croissance des calottes polaires et des glaciers, ainsi que la baisse du niveau des océans et des mers.

Cette modification du cycle de l’eau et de l'environnement aurait trois conséquences importantes :

Effet sur la géographie

La baisse du niveau de la mer changerait radicalement les côtes du littoral et certaines îles deviendraient accessibles par la terre ferme, comme ce fut le cas lors de la dernière glaciation, il y a 10.000 ans.

Effet sur les transports

La modification du trait de côte changerait considérablement la circulation, certaines voies terrestres nouvelles s'ouvriraient tandis que des voies maritimes se fermeraient.

En outre, l'extension de la banquise provoquerait la fermeture de certains ports, prisonniers des glaces, ainsi que de certaines voies maritimes supplémentaires.

Effet sur la faune et la flore

Le refroidissement du climat et l'extension du permafrost pousseraient les espèces végétales et animales vers les basses altitudes et vers l'Equateur. Les paysages des milieux actuellement tempérés se transformeraient donc en paysages polaires.

L'agriculture mondiale serait complètement perturbée par ce changement, les terroirs les plus productifs et leurs produits se déplaçant vers l'Équateur et la superficie des terres arables se réduisant fortement.

Ces changements auraient un impact profond sur les sociétés actuelles. Il est cependant peu probable qu'un tel refroidissement général de la planète se produise dans l'immédiat, même si les changements climatiques causés par le réchauffement actuel pourraient se traduire par des refroidissements locaux.

Un jour cependant, l'actuelle période interglaciaire s'achèvera et laissera place à une nouvelle glaciation : le cycle glaciaire – interglaciaire se poursuivra.

Cela vous intéressera aussi