Planète

Les 15 découvertes 2013 qui décryptent notre planète

ActualitéClassé sous :Pollution , animaux , botanique

Les sciences de l'environnement ont bien travaillé en 2013. Les climatologues du Giec avaient un rendez-vous avec le reste de l'humanité et les zoologistes, botanistes, océanographes ou bactériologistes ont trouvé de la vie partout où ils ont cherché : dans le sous-sol profond comme sous les glaces. Quant aux géologues et aux paléontologues, ils ont découvert le volcan le plus grand du monde et un continent disparu. Rien que cela...

On ne sait pas tout de notre planète ou de la nature. Alors que l'on vient tout juste de découvrir le plus grand volcan du monde, les chercheurs ont toujours des énigmes à résoudre, même sur le tyrannosaure, dont on n'est toujours pas certain du mode de vie. © GFDL, Wikimedia Commons, cc by sa 2.0

Notre planète a encore bien des secrets, et les disciplines que l'on appelait autrefois les sciences naturelles ont toujours du pain sur la planche. Les découvertes de 2013 ont de quoi surprendre, quand les biologistes découvrent ce qu'ils appellent eux-mêmes un « monde perdu », non pas sur une île inconnue ni sur Mars, mais en Australie. Il aura suffi d'un hélicoptère pour dénicher plusieurs espèces non répertoriées sur un plateau difficilement accessible... Des mondes ignorés, les biologistes en ont aussi trouvé en creusant le fond des océans, en explorant le plancher des glaciers... ou en s'enfonçant dans la forêt amazonienne.

Vous (re)découvrirez ici bien d'autres belles surprises de 2013, comme cette énième information sur le comportement du célébrissime Tyrannosaurus rex qui, mais oui, était bien un redoutable carnivore ! Cette belle nature mérite sans doute d'être mieux considérée par les sept milliards d'humains qui en profitent tous les jours. Les plastiques du fond des mers, par exemple, nous rappellent à nos responsabilités.

Réchauffement de l'atmosphère, hausse du niveau de la mer, fonte des glaces... Quel bilan le Giec dresse-t-il du climat actuel dans son nouveau rapport ? La version encore provisoire du document du groupe de travail I est disponible en ligne. En voici quelques grandes lignes décryptées.

 

L'expédition 7e continent avait pour objectif premier de sensibiliser le grand public à l'état de pollution au plastique du gyre nord-pacifique, et peu à peu une mission scientifique s'est greffée au projet. Patrick Deixonne s'est rendu avec Claire Pusineri (responsable scientifique) et Soizic Lardeux (responsable images et vidéo) dans cette zone d'accumulation identifiée par les images satellite. De retour en France, il témoigne.

 

Grâce à 18.000 heures d'enregistrements vidéo, des chercheurs ont fait le point sur la présence de déchets d'origine anthropique dans la baie de Monterey (Californie). Les sachets en plastique, canettes et autres boîtes de conserve prolifèrent jusqu'à 4.000 m de profondeur, affectant au passage les écosystèmes. Voilà un problème qui ne devrait plus être ignoré.

 

En 2012, Mexico a vécu 248 jours avec une bonne qualité de l'air. Si c'est une grande nouvelle pour la capitale mexicaine, la Chine ne peut pas en dire autant pour la sienne : depuis le weekend dernier, un épais smog persiste sur Pékin et dans le nord-est du pays, conduisant à une pollution sans précédent.

 

En quatre ans, près de 441 nouvelles espèces animales ou végétales ont été découvertes en Amazonie... sans prendre les invertébrés en considération ! Voilà donc de quoi rappeler à quel point cet écosystème est riche, et qu'il doit donc être protégé. Il serait dommage de perdre des piranhas herbivores ou des singes qui ronronnent.

 

Le lac Vostok abrite bien des formes de vie, des milliers pour être précis ! Certes, il ne s'agit pas de la première annonce de ce type, mais cette fois les résultats ont été publiés dans une revue scientifique. Près de 94 % des séquences d'ADN trouvées appartiendraient à des bactéries, contre 6 % pour des eucaryotes. Voilà de quoi faire rêver les astrobiologistes.

 

Voici un peu moins d'un an, des scientifiques ont découvert la vie 800 m sous les glaces de l'Antarctique occidental. Le temps ayant fait son œuvre, nous savons désormais que 16 espèces d'archées se plaisent dans les eaux du lac Whillans, malgré les conditions extrêmes qui y règnent depuis seulement une dizaine d'années. D'ailleurs, elles abritent 100 fois plus d'êtres unicellulaires qu'initialement annoncé. 

 

Pour certains, le plus grand écosystème de la planète n'aurait pas encore été caractérisé, puisqu'il reposerait sous les sédiments marins. Il s'agirait de la croûte océanique elle-même, qui pourrait donc abriter une importante population de bactéries. Ce dont nous sommes certains maintenant, c'est que de l'oxygène y est consommé... à un taux qui trahit théoriquement une activité biologique.

 

Après un tour complet de l'Arctique, le voilier Tara s'approche de Lorient, où il arrivera samedi. La mission revient avec une masse de données inédites sur les écosystèmes arctiques, comme nous l'explique le biologiste Christian Sardet, l'un des responsables scientifiques de l'expédition.

 

C'est avec une déchirure de 2,5 m sur l'entoilage d'une aile qu'André Borschberg a posé l'avion solaire de Solar Impulse sur l'aéroport JFK de New York. La fin d'un périple qui a démontré les possibilités de l'appareil, un prototype de la version qui effectuera un tour du monde.

 

La plus vieille masse d'eau de mer quantifiable connue a été découverte dans la baie de Chesapeake (États-Unis), qui est un cratère d'impact. Elle y serait totalement isolée depuis 100 à 145 millions d'années, donc depuis le Crétacé inférieur. À cette époque, sa salinité était deux fois plus importante qu'actuellement, d'après des mesures qui sont pour une fois directes.

 

Nous connaissons moins bien les fonds marins que la surface de la Lune. En témoigne la découverte du plus grand volcan de la planète dans les profondeurs du Pacifique, jusque-là passé inaperçu. Aujourd'hui éteint, le massif Tamu affiche la même superficie que les îles britanniques !

 

L'île Maurice est apparue voilà neuf millions d'années, mais elle abrite pourtant des zircons vieux de deux milliards d'années. Explication : le magma ayant créé l'île aurait d'abord traversé un continent disparu avant d'arriver en surface ! Plongeons à la découverte de Mauritia...

 

L'archéoptéryx vient de retrouver sa place dans l'histoire évolutive des oiseaux. Il doit cette réaffectation à la découverte en Chine d'Aurornis xui, un dinosaure aviaire qui serait « le plus vieil avialien connu », et viendrait tout de même le détrôner... Le débat est ouvert.

 

Les T-rex chassaient des proies vivantes ! Voilà la conclusion qui peut être tirée de la découverte d'une dent enchâssée dans les vertèbres caudales d'un hadrosauridé, un dinosaure herbivore. En effet, cette configuration prouve que la proie a pu échapper à l'attaque du prédateur, puis guérir de ses blessures.