Mots-clés |
  • zoologie,
  • mammifère

Boto

PDF

Boto (de Blainville 1817) - Inia geoffrensis

  • Ordre : Cetacea
  • Sous-ordre : Odotonceti
  • Superfamille : Inioidea
  • Famille : Iniidae
  • Genre : Inia
  • Taille : 2 ,00 à 2,80 m
  • Poids : 100 à 150 kg
  • Longévité : 12 à 15 ans

Statut de conservation UICN : VU vulnérable    

Description du boto

Le boto ou dauphin rose de l’Amazone est un mammifère de l’ordre des odontocètes dont le corps généralement gris, est parfois rosé sur le ventre. Le museau en forme de bec est couvert de vibrisses qui lui permettent d’éviter les obstacles et de capter les odeurs. La nageoire dorsale est atrophiée et ressemble davantage à une bosse ou à une crête qu’à un aileron, qui serait gênant dans le milieu où il évolue. Ses nageoires pectorales sont larges et la queue plus grosse. La tête aux petits yeux est bombée. Ce melon proéminent est articulé sur une série de vertèbres non soudées qui lui permettent d’effectuer des virages serrés. C’est le plus grand de tous les dauphins d’eau douce.

Boto. © Dennis Otten, GNU FDL Version 1.2
Boto. © Dennis Otten, GNU FDL Version 1.2

Habitat du boto

Vivant exclusivement en eau douce, le boto se trouve surtout dans les fleuves des bassins de l’Amazone ou de l’Orénoque. Il fréquente également les rivières Araguaia et Tocantins, et s’observe dans les fleuves de la façade orientale de la cordillère des Andes, au Pérou, en Bolivie, en Équateur, en Colombie et au Vénézuela.

Comportement du boto

En général le dauphin rose vit en couple, mais on peut occasionnellement observer des spécimens solitaires ou en groupes d’une demie douzaine d’individus. Ces derniers regroupements sont temporaires et semblent être des nurseries. L’animal s’oriente et chasse par écholocation. Il se déplace lentement et peut rester en plongée pendant plusieurs minutes (entre deux et quatre maximum). Peu craintif, il s’approche volontiers de l’Homme et se laisse facilement apprivoiser. L’animal est actif tôt le matin et en fin d’après midi. Il voit très bien mais ses joues gonflées gênent sa vision. C’est pourquoi il nage la tête vers le bas.

Dauphin rose. © Windowlicker, GNU FDL Version 1.2
Dauphin rose. © Windowlicker, GNU FDL Version 1.2

Reproduction du boto

Les femelles donnent naissance à leur unique petit pendant la saison des pluies lorsque le niveau des eaux est au plus haut. Elle permet aux populations de poissons de prospérer. La gestation dure onze mois. À la naissance, les jeunes dauphins mesurent entre 70 et 80 centimètres de long. Leur mère les allaite pendant un an mais ils ne deviennent indépendants qu’au bout de deux ou trois ans. La lactation n’est possible que grâce à l’augmentation de la quantité de poissons emprisonnés dans les chenaux lors de la baisse des niveaux des rivières. La maturité sexuelle des femelles se situe entre 6 et 10 ans lorsqu’elles atteignent entre 1,60 et 1,80 mètre. Les mâles sont matures lorsqu’ils mesurent 2 mètres. L’intervalle entre les mises bas est de quatre ou cinq ans.

Régime alimentaire du boto

Le menu du boto se compose d’une cinquantaine d’espèces de poissons dont la taille ne dépasse pas les 30 centimètres. Mais le dauphin se nourrit également de tortues et de crabes. Son alimentation est liée aux cycles des crues.

Menaces sur le boto

Le dauphin rose de l’Amazone, dont il existe trois sous-espèces, de même que les cétacés voisins du genre Sotalia, est menacé à plus ou moins court terme par la construction de barrages hydroélectriques, la déforestation, la pollution des rivières due aux activités agricoles et minières. Un semblable cocktail a malheureusement contribué à la disparition du baiji ou dauphin de Chine (Lipotes vexillifer). Les populations sont estimées à une centaine de milliers d’individus qui ont obtenu un statut de vulnérabilité de la part de l’UICN.

Le saviez-vous ?

À l’âge adulte, le boto se caractérise par la couleur parfois rosée de son épiderme dont l’intensité semble varier. Il semblerait que cette teinte provienne de capillaires affleurant la surface de la peau.

Photo d'un boto. © Windowlicker, GNU FDL Version 1.2 Photo d'un boto. © Windowlicker, GNU FDL Version 1.2

Boto - 3 Photos


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires