Planète

Tortue

DéfinitionClassé sous :zoologie , tortue aquatique , tortue marine
Sternotherus odoratus, ou tortue musquée, tient son nom d’une substance nauséabonde qu’elle émet afin de mettre les prédateurs en déroute. © Dawson, cc by sa 2.5

Tortue est un terme vernaculaire que l'on utilise pour désigner un ordre de reptiles, les Testudines, dont la caractéristique principale est de posséder une carapace destinée à protéger les parties molles du corps de l'animal. Celle-ci est formée de deux éléments : la dossière qui protège la partie supérieure de l'animal, et le plastron qui préserve la partie ventrale. On range habituellement les tortues dans trois groupes : les tortues marines, les tortues terrestres et les tortues aquatiques ou dulçaquicoles. Les 329 espèces recensées à ce jour sont réparties en 14 familles.

Tortue étoilée de Madagascar (Astrochelys radiata). © Kyle Bedell, Wikipédia, cc by 2.0

Description de la tortue

La dossière de la carapace est généralement composée de larges plaques écailleuses, et pour certaines espèces d'un épiderme semblable au cuir, parfois mou. La tête, le cou, les membres et la queue sont les seules parties dépassant de cette armure lorsque l'animal se déplace, se nourrit ou s'accouple, mais chez certaines espèces, elles peuvent se rétracter dans cette sorte de boîte en cas de danger. La tête est courte, équipée d'une crête occipitale et munie d'un bec corné. Les dents étant absentes, les mâchoires sont recouvertes de lames cornées tranchantes et quelques fois dentelées. La tête, le cou, les pattes griffues éventuellement palmées ou transformées en palmes natatoires ainsi que la queue sont revêtus de petites écailles.

Tortue verte (Chelonia mydas). © Christoph Schuetzenhofer, Wikipédia, GNU 1.2

Habitat de la tortue

La tortue occupe presque tous les milieux, à l'exception des zones paléarctique et arctique ainsi que du continent antarctique. On la trouve aussi bien sur terre dans les milieux arides ou semi-désertiques que dans les profondeurs de la jungle humide, dans les marécages, les savanes ou les steppes, dans les océans et les mers, et dans les étendues d'eau douce. Bien qu'elles soient migratrices, les tortues marines se reproduisent dans les eaux tropicales ou subtropicales. Les autres groupes sont sédentaires. Les tortues terrestres des régions tempérées entrent en léthargie pendant la saison fraîche et hibernent.

Tortue serpentine (Chelydra serpentina). © Mjbaker, Wikipédia, GNU 1.2

Comportement de la tortue

Le comportement de la tortue varie peu en fonction de sa nature terrestre, aquatique ou marine. Seul le mode de vie est différent. Les tortues terrestres et aquatiques sont généralement sédentaires, tandis que les tortues marines sont migratrices. Mais ces dernières reviendront toujours pondre sur le site qui les a vues naître. La tortue est un animal à sang froid qui s'expose au soleil pour augmenter sa température interne.

Tortue léopard (Stigmochelys pardalis). © Anagoria, Wikipédia, GNU 1.2

Reproduction de la tortue

La tortue est ovipare. Les accouplements ont lieu sur terre pour les espèces terrestres, et dans l'eau pour les espèces aquatiques et marines. Le plastron des mâles est concave afin de pouvoir épouser la carapace des femelles. La femelle pond ses œufs dans un trou creuser dans le sol, la boue ou le sable, qu'elle recouvre ensuite afin qu'ils incubent. La durée d'incubation et le sexe sont déterminés par la chaleur dégagée dans le nid. Les jeunes sont exposés à de nombreux prédateurs dès l'émergence, et ceux qui survivent atteignent leur maturité sexuelle au bout d'une dizaine d'années en moyenne. La longévité est généralement d'une cinquantaine d'années, mais certaines espèces géantes parviennent à dépasser 150 ans.

Juvénile de tortue à dos plat (Natator depressus). © Purpleturtle57, Wikipédia, GNU 1.2

Régime alimentaire de la tortue

Les tortues terrestres sont généralement herbivores, mais les tortues aquatiques ou marines sont davantage carnivores. Les premières se nourrissent de divers végétaux, et complètent leur régime par l'ingestion d'invertébrés, d'excréments ou de charognes, alors que les autres mangent des invertébrés, des crustacés, des gastéropodes, des mollusques, des reptiles et des poissons.

Tortue à long cou (Chelodina longicollis). © OZinOH, Flickr, cc by nc 2.0

Menaces sur la tortue

Les principales menaces pesant sur les tortues sont la destruction de ses habitats, la pollution, le roadkill (mortalité animale due aux véhicules), les prélèvements clandestins d'œufs destinés à l'alimentation (ou d'individus juvéniles pour les collectionneurs), la chasse, etc. Il y a lieu de prendre en considération également l'importante prédation naturelle sur les jeunes, les incendies et les captures accidentelles dans les filets de pêche. Actuellement, toutes les espèces sont en voie de régression, et de ce fait protégées.

Prédation d'une tortue serpentine par un grand héron. © John Harrison, Wikipédia, cc by sa 3.0

Quelques tortues remarquables 

Tortue géante des Seychelles. © Yotcmdr, Wikipédia, DP
  • la tortue crêpe (Malacochersus tornieri) ;
Tortue crêpe. © Nevit Dilmen, Wikipédia, GNU 1.2
  • le cinosterne caréné (Sternotherus carinatus) ;
Un spécimen de cinosterne caréné. © Laurent Lebois, Flickr, cc by 2.0
  • la tortue à carapace molle (Trionyx triunguis) ;
Un groupe de tortues à carapace molle. © Lena Levin, Wikipédia, GNU 1.2

À découvrir sur Futura-Sciences

Cela vous intéressera aussi