Cela vous intéressera aussi

L'image vectorielle est dépourvue de matrice. Elle est créée à partir d'équations mathématiques, et chaque forme dépend des paramètres hauteur, largeur et rayon donnés à des vecteurs. 

À l'inverse de l'image matricielle composée de pixels, l'image vectorielle peut être redimensionnée sans pour autant perdre en qualité.

Utilisations de l’image vectorielle

L'image vectorielle est surtout utilisée pour la création de cartes, cliparts ou encore pour des animations sur Internet. Elle est par contre peu appropriée pour réaliser des images photoréalistes, qui nécessitent plus de précision dans la nuance des couleurs.

Une image vectorielle c'est quoi ? 

Une image vectorielle est une image créée sur un ordinateur à partir de formules mathématiques. À la différence d'une image matricielle composée de pixelspixels, une image vectorielle est faite de formes (polygones, lignes, ellipses) possédant divers paramètres tels que hauteur, longueur, rayon, couleur, etc. Ces formes et lignes sont des combinaisons de courbes de Bézier composées de vecteurs. Chaque vecteur possède une norme, une direction et un sens. 

Avantages et désavantages d’une image vectorielle

L'avantage majeur d'une image vectorielle est sa capacité à être redimensionnée sans perte de qualité ni aliasingaliasing, les formules mathématiques qui la composent étant constamment recalculées. Une même image peut ainsi être utilisée de différentes façons, que ce soit pour une carte de visite, un tee-shirt ou un panneau publicitaire. Elle est aussi contenue dans un fichier beaucoup plus léger qu'une image pixelisée, indépendamment de sa taille et de sa résolution.

Chaque forme d'une image vectorielle est remplie d'une seule couleur dite solidesolide ou d'un dégradé de couleurscouleurs. Elle reste donc limitée en termes de réalismeréalisme, inutilisable en photographiephotographie par exemple. De plus une image vectorielle ne peut être créée qu'à partir d'un logiciel dédié. 

Les formats utilisés

« Une image vectorielle d’Horia Varlan» © "Sets of blue waves and surfing boards with flower patterns vector graphics preview" par Horia Varlan

S'il existe de nombreux formats, le format standard d'une image vectorielle est le SVG, qui signifie Scalable Vector Graphics. On peut le traduire en français par graphique vectoriel extensible. D'autres formats connus sont le format AI d'Adobe, le SVGT (une version mobile du SVG), ou encore l'EPS. 

Comment créer une image vectorielle ? 

Pour créer une image vectorielle, il faut utiliser un logiciel d'illustration graphique comme Affinity Designer, Adobe Illustrator, CorelDraw ou Inkscape.
La création d'une image vectorielle n'implique pas de dessiner, mais de composer à partir de formes géométriques préétablies que l'on déforme et combine à sa guise. Il n'est donc pas nécessaire de savoir dessiner de manière traditionnelle pour composer des images vectorielles.

Ces formes peuvent ensuite être remplies par une couleur ou un dégradé de couleurs et dupliquées. On peut aussi utiliser une image de référence, comme une photographie, et en tracer les différents contours ou bien taper du texte et modifier les contours de chaque lettre. Une image vectorielle peut ensuite être convertie en image pixelisée pour être modifiée ou traiter comme une photographie. 

Une image vectorielle, à quoi ça sert ? 

Les avantages d'une image vectorielle prennent sens dans le milieu du design et de l'illustration. Les images vectorielles sont notamment utilisées pour :

  • le clip art (illustrations graphiques prêtes à l'emploi);
  • la création de logos;
  • l'art vectoriel (voir par exemple le travail de Tom Whalen, Grzegorz Domaradzki ou Helen Huang);
  • les jeux vidéo 2D;
  • l'impression sur textiles;
  • la création d'affiches de films;
  • l'animation 2D;
  • la création d'images pour internet;
  • la cartographie.