Le matériau en 3D a un coefficient d’amortissement comparable aux polymères, assurent ses concepteurs. © Niesim, Fotolia

Tech

Pour les voitures, un matériau innovant pourrait éliminer les vibrations

ActualitéClassé sous :voiture , Voiture autonome , suspension voiture

Des chercheurs ont mis au point un matériau tissé en 3D qui serait aussi rigide que le métal tout en étant capable d'absorber les vibrations. Utilisé pour les voitures, les avions ou les trains, il rendrait les déplacements beaucoup plus confortables.

De plus en plus de concepts de voitures et autres navettes autonomes nous promettent des moyens de transport tantôt chambre d’hôtel, bureau ou salon. Mais ces scénarios très tentants omettent un aspect très pratique pourtant essentiel : les secousses. À l'heure actuelle, pourrions-nous dormir dans une voiture aussi paisiblement que dans un lit ? Travailler avec le même confort que sur un bureau ? La réponse est non.

Les suspensions et les pneumatiques des voitures ont beau avoir fait d'énormes progrès, ils ne peuvent pas se jouer de tous les aléas de la route qui provoquent sursauts et vibrations gênantes. Mais une équipe composée de chercheurs des universités de Surrey (Royaume-Uni), de Californie et Johns Hopkins (États-Unis) pense avoir trouvé la solution qui rendra les voitures de demain beaucoup plus confortables. Il s'agit d'un matériau tissé en 3D pour former un treillis complexe qui réussit le tour de force de combiner la rigidité du métal avec les capacités d'amortissement du caoutchouc.

Un treillis à la fois porteur et flottant

Dans leur article publié par Nature, ils expliquent que ce matériau est composé de fils métalliques tissés en empilant des fils de chaîne et de trame selon un schéma orthogonal. Des fils en Z s'étendent sur toute l'épaisseur et s'enroulent autour des fils de trame supérieurs et inférieurs reliant le tout ensemble. Des points de soudure placés à des intervalles réguliers créent la rigidité du treillis porteur tout en laissant des parties flottantes qui vont pouvoir absorber les vibrations.

« Les échantillons de matériaux produits sont comparables aux polymères en termes de coefficient d'amortissement, mais ils sont poreux et ont une température d'utilisation maximale beaucoup plus élevée », précisent les chercheurs. « C'est un matériau qui pourrait rendre les véhicules du futur plus confortables que jamais », pensent-ils. Selon eux, cette technologie pourrait bénéficier non seulement à l’automobile mais aussi aux trains et à l'aéronautique. Reste à savoir précisément comment un tel matériau serait employé : dans la carrosserie et/ou sur le châssis ? Tout ceci reste encore à démontrer en conditions réelles, ce qui n'a pas encore été fait.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi