Design définitif de la Robocar. © Daniel Simon, Roborace

Tech

Robocar est la voiture de course autonome la plus rapide du monde

ActualitéClassé sous :voiture , intelligence artificielle , Voiture autonome

Le Guinness des records a validé la pointe de vitesse à plus de 280 km/h établie par la voiture de course autonome de Roborace.

Les records semblent être à la mode en ce moment, que ce soit pour les voitures électriques ou autonomes. Après la Porsche Taycan au Nürburgring et la Volkswagen ID.R, au mont Tianmen, c'est au tour de Roborace de capter l'attention. L'entreprise qui porte le projet de championnat de voitures de courses autonomes vient d'annoncer que son prototype Robocar détenait le tout premier record du monde de vitesse de sa catégorie.

La performance a été homologuée par le Guinness des records en mars dernier lors d'une tentative en deux manches réalisée sur l'aérodrome d'Elvington au Royaume-Uni. Mue par une intelligence artificielle, la Robocar a atteint 282,42 kilomètres/heure en ligne droite. Étant donné qu'il n'existait aucun antécédent de record, c'est l'organisation Guinness World Record qui a décidé que la vitesse à battre serait de 160 mph soit 257,4 km/h.

La Robocar en action pour sa tentative de record de vitesse. © Roborace

La Robocar est censée atteindre 320 km/h

Dévoilée en 2017, la Robocar est entièrement en fibre de carbone. Dotée d'une transmission intégrale, elle utilise quatre moteurs électriques de 300 kW chacun censés lui permettre d'atteindre 320 km/h. Pour le moment, elle n'a pas encore participé aux courses de la Roborace.

L'organisation a lancé cette année la « Saison Alpha » de la Roborace avec la première course en conditions réelles opposant deux prototypes DevBot 2.0 qui s'est déroulée sur le circuit de Monteblanco en Espagne. Tout s'est passé comme prévu même si, comme nous l'avons relaté, la course manquait cruellement de piment. Gageons que le record de la Robocar permettra au projet de franchir une nouvelle étape.

Pour en savoir plus

Voici Robocar, la voiture de course autonome de Roborace

Article de Marc Zaffagni, le 28/02/2017

Roborace a profité du Mobile World Congress pour présenter le design définitif de la voiture de course autonome qui participera au futur championnat voulu par la Fédération internationale de l'automobile. Un bolide dont le dessin est directement inspiré des films de science-fiction.

Il y a presque un an de cela, Roborace révélait le design de sa voiture de course autonome. La Robocar avait étonné par ses lignes audacieuses imaginées par Daniel Simon, qui a travaillé dans le cinéma sur les films de science-fiction Tron:Legacy et Oblivion. En attendant la version finale, Roborace s'est attelé au développement de la voiture avec deux prototypes baptisés DevBot.

Nous avons suivi leur progression jusqu'à leur premier affrontement sur le circuit urbain tracé dans la ville de Buenos Aires (Argentine) il y a quelques jours, en marge du championnat de Formule E. Techniquement déjà très abouties, les voitures autonomes de la Roborace ne sont en revanche pas très enthousiasmantes d'un point de vue esthétique. La curiosité était grande de savoir à quel point la version finale s'approcherait du concept très prometteur de Daniel Simon.

Voici la version finale de la Robocar, la voiture de course autonome qui participera au championnat qui engagera dix bolides identiques d’un point de vue matériel. Les équipes s’affronteront sur la qualité de leur intelligence artificielle. © Daniel Simon, Roborace

Aux commandes, une IA propulsée par la plateforme Drive PX2 de Nvidia

Bonne surprise, le modèle dévoilé lors du Mobile World Congress est une copie conforme ! Dépourvue de cockpit central, la Robocar rompt avec les codes de la voiture de course telle que nous la connaissons aujourd'hui pour tendre vers un engin tout droit sorti d'un jeu vidéo ou d'un film. Entièrement en fibre de carbone, elle pèse 975 kg pour cinq mètres de long et deux mètres de large. La voiture autonome à transmission intégrale sera propulsée à des vitesses pouvant atteindre 320 km/h par quatre moteurs électriques de 300 kW chacun.

Pour percevoir son environnement à 360 °, elle est équipée de cinq Lidar, deux radars, dix-huit capteurs à ultrason, six caméras et deux capteurs de vitesse optiques. L'intelligence artificielle (IA) qui pilotera ce bolide est animée par la plateforme de calcul ouverte Drive PX2 de Nvidia. Conçue spécialement pour les IA automobiles, elle est capable d'effectuer jusqu'à 24 trillions d'opérations d'apprentissage profond par seconde. La Robocar devrait commencer à limer l'asphalte d'ici quelques semaines. On est impatient de la voir tourner !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi