Le robot-chargeur Ziggy développé par EV Safe Charge. © EV Safe Charge
Tech

Ce robot réserve une place de stationnement puis recharge votre voiture électrique

ActualitéClassé sous :voiture électrique , points de recharge , station de charge

EV Safe Charge a développé un robot-chargeur pour véhicules électriques qui joue également les valets de parking. Une solution qui résout plusieurs inconvénients liés aux stations de charge fixes.

Cela vous intéressera aussi

Le déploiement d'un réseau de points de recharge suffisamment dense pour faire face à l'avènement de la voiture électrique est l'un des défis majeurs que doivent relever les gouvernements, notamment celui de la France. Selon les derniers chiffres du baromètre commun au Ministère de la Transition énergétique et à l'Avere-France, notre pays dispose de 64 546 points de recharge. Rappelons que l'objectif initial du gouvernement était de 100 000 points de charge ouverts au public d'ici à fin 2021 et de 700 000 à l'horizon 2030.

Pour compléter et densifier ce maillage, l'une des solutions pourrait venir de stations mobiles robotisées, capables de se déplacer pour recharger une voiture électrique lorsqu'elle se stationne sur une place conventionnelle. C'est en tout cas l'idée portée par EV Safe Charge, une jeune pousse basée à Los Angeles (Etats-Unis), qui a développé un robot-chargeur mobile qui se déplace dans les parcs de stationnement pour réserver un emplacement puis recharger la voiture de son « client ».

Pas besoin de libérer l’emplacement une fois la recharge terminée

Le principe est assez simple : le conducteur réserve sa place de stationnement avec une recharge via une application mobile ou le système d'infodivertissement de sa voiture électrique. Le robot, surnommé Ziggy, va prendre position sur l'emplacement afin de le réserver. Il libère le passage au moment où l'utilisateur arrive. Ce dernier scanne un code QR pour valider la commande et n'a plus qu'à brancher la prise de recharge. Une fois le « plein » effectué, le propriétaire, ou bien un opérateur travaillant dans le parking, vient débrancher la voiture afin que Ziggy puisse retourner à sa base.

Le robot est équipé d'une batterie lithium-ion capable de délivrer 19,2 kWh, d'un GPS, d'une caméra, d'un lidar, d'un microphone et de haut-parleurs. Son gabarit d'armoire roulante lui permet de se faufiler dans les allées et de manœuvrer avec un rayon de braquage très court. L'entreprise a même prévu d'intégrer des écrans sur les panneaux latéraux afin d'afficher des publicités. Les premières versions du robot seront pilotées à distance par un opérateur humain.

Le système présente de nombreux avantages par rapport à un point de recharge fixe. Pour commencer, l'usager n'a plus à s'inquiéter de savoir s'il trouvera un emplacement libre une fois arrivé sur site. Ensuite, il n'aura pas besoin de déplacer sa voiture une fois la recharge achevée et pourra donc profiter du stationnement tant que nécessaire. Pour les exploitants de parking, la recharge mobile évite d'avoir à dédier des places à des points de recharge et d'effectuer des travaux.

EV Safe Charge prévoit de proposer son robot Ziggy aux parkings, bureaux, hôtels, centres commerciaux et de divertissement et aux propriétés résidentielles. Si tout se déroule comme prévu, la production du robot-chargeur doit débuter en 2023.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !