Installer une borne de recharge électrique chez soi. © petovarga, Adobe Stock
Tech

Comment installer un point de recharge pour voiture électrique ?

Question/RéponseClassé sous :voiture électrique , électricité , charger une voiture électrique
 

Quelle solution de recharge choisir pour sa voiture électrique ? Voici les différentes installations possibles, leur coût, leurs avantages, ainsi que le crédit d’impôt auquel vous pouvez prétendre.

Cela vous intéressera aussi

95% des propriétaires de voiture électrique privilégient la recharge à domicile. S’il est possible dans la plupart des cas de recharger sa voiture sur une prise électrique standard sécurisée, cette option s’avère lente et laborieuse. Les câbles de recharge sont en effet volontairement limités à 10 ampères, ce qui implique un temps de recharge… très long. La recharge complète d’une Renault Zoé sur une prise standard nécessite ainsi plus de 37 heures selon le constructeur ! De plus, ce temps de chargement très long induit un risque de surchauffe. Il est donc fortement conseillé d’installer un système dédié, qui existe sous deux formes : la prise renforcée et la borne de recharge (wallbox).

La prise renforcée

Cette prise spéciale est similaire à une prise classique mais elle est munie d’un dispositif de sécurité supplémentaire avec une ligne électrique dédiée jusqu’au tableau électrique. Elle permet une recharge lente, avec une puissance allant jusqu’à 3,2 kW (de quoi regagner 200 km d’autonomie en une nuit). Les deux principales marques de prises renforcées sont la Green’Up de Legrand et Witty de Hager, qui doivent être installées par un professionnel agréé. Comptez 110  à 230 euros pour la prise elle-même, plus environ 300 à 400 euros pour l’installation, soit un budget total autour de 500 euros.

L’installation d’une borne de recharge doit être effectuée par un professionnel agréé. © Kara, Adobe Stock

La borne de recharge

La borne de recharge est la meilleure solution si vous parcourez plus de 80 km par jour et si vous effectuez des recharges fréquentes. Elle permet d’effectuer un plein en 5 heures, avec une puissance pouvant aller jusqu’à 7 kW pour une installation monophasée et 22 kW pour une installation triphasée. Il existe de nombreux modèles, à choisir parmi des marques de référence comme Schneider Electric, Hager ou New Motion. La plupart des bornes incluent aussi la gestion dynamique de puissance, qui régule automatiquement la puissance de recharge en fonction de la puissance disponible afin de ne pas faire disjoncter le système. Comptez un budget compris entre 1.000 euros et 2.000 euros tout compris (borne + installation).

Le crédit d’impôt pour borne de recharge électrique

Tout particulier installant une borne de recharge à domicile (les prises renforcées ne sont donc pas concernées) peut bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant couvrir jusqu’à 75% des frais d’achat et de pose dans la limite de 300 euros. Ce crédit d’impôt est accessible aux locataires comme aux propriétaires et ne dépend pas du niveau de revenus. Depuis le 1er janvier 2021, il a été étendu aux résidences secondaires (une par contribuable), sous réserve que celle-ci ne fasse pas l’objet d’une mise en location, notamment saisonnière. Vous bénéficiez également de la TVA à taux réduit (5%) sur votre installation.

Installer une borne électrique en copropriété

Si vous êtes en copropriété, vous pouvez faire valoir un «droit à la prise» et installer une borne de recharge à vos frais. Vous devez cependant disposer d’une place de parking close et couverte, ainsi que d’un compteur individuel. Il vous suffit de faire inscrire votre demande d’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée générale auprès du syndic par lettre recommandée avec accusé de réception.

Recharger sa voiture électrique à domicile : quel budget prévoir ?

La recharge à domicile va entraîner une augmentation de votre facture d’électricité. Selon les modèles et la capacité de la batterie, une charge complète vous reviendra entre 7 et 11 euros. Si vous rechargez votre voiture principalement la nuit, optez pour un forfait heures creuses. De la même manière, il peut être intéressant d'utiliser un comparateur de prix comme MaPetiteEnergie pour trouver l’offre la plus adaptée. A l’usage, on estime toutefois qu’un véhicule électrique coûte moins de 2 euros aux 100 kilomètres contre 6 euros pour un véhicule diesel et 7,50 euros pour un modèle essence.

Article réalisé en partenariat avec les équipes de MaPetiteEnergie

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !